JO 2024. "Ce sera un immense honneur". On connaît les premiers noms des porteurs de la flamme olympique en Bretagne

Plus sur le thème :

Ils n'auront que 200 mètres à parcourir à la vitesse de 4 km/h, mais pour tous, ce sera avant tout "un immense honneur". On connaît les premiers noms des porteurs de la flamme olympique lors de son escale en Bretagne du 1er au 7 juin. Parmi eux des anonymes et des sportifs de légende.

À la veille des JO de Paris 2024, la flamme olympique sillonnera la France du 8 mai au 26 juillet prochain et fera escale en Bretagne du 1er au 7 juin.

Dans la région, trois départements seront traversés : l'Ille-et-Vilaine, le Morbihan et le Finistère. Et l'on connaît désormais les premiers noms de ceux et celles qui auront le privilège de porter la flamme à l'occasion des relais.

Parmi les heureux d'élus, à la fois des anonymes et des personnalités. Ils seront environ une centaine par département et devront, torche à la main, parcourir environ 200 mètres, à la vitesse de 4 km/h. 

Pour le Rennais Robert Poirier, deux JO au compteur, "c'est un immense honneur"

En Bretagne, c'est l'Ille-et-Vilaine qui aura le privilège d'ouvrir le bal en accueillant la flamme qui arrivera de Normandie. Le 1er juin, huit communes seront traversées : Cesson-Sévigné, Feins, Fougères, Paimpont, Rennes, Saint-Just, Saint-Malo et Vitré.

Parmi les porteurs, six ont été sélectionnés par le Conseil départemental, "pour leur engagement sportif fort et leurs valeurs d’altruisme".

Dans la liste figure d'abord une enseignante, Julie Pophillat, professeure d’EPS au collège de Janzé qui, depuis deux ans, mène un projet pluridisciplinaire autour de l'olympisme, lequel a permis notamment la rencontre avec des collégiens et des collégiennes grecs.

Autres lauréats, Fabrice Payen, premier skipper appareillé d’une prothèse à terminer la Route du Rhum, Jinane Mahi, jeune athlète spécialiste du 1.500 m et 3.000 m,  Ansoumane Camara, champion de France de boxe thaïlandaise en 2014, qui a son arrivée en France à 14 ans en provenance de Guinée, avait été accueilli par le Département dans une Maison d’enfants à caractère social.

L'ancienne championne paralympique de natation Hadda Guerchouche a également été choisie, tout comme Robert Poirier, 82 ans, ancien athlète et dirigeant sportif français.

Les Jeux, pour moi, ce sont des souvenirs de compétition bien sûr, mais aussi de communion avec tous les athlètes, un moment où se produit une sorte d'égrégore, une empathie collective très particulière. Participer au relais de la flamme, c'est un honneur lourd à porter. A mon âge, il va falloir que je m'entraîne un petit peu

Robert Poirier

Ancien champion, porteur de flamme

Licencié au Stade Rennais Athlétisme, spécialiste du 400 m haies, il avait remporté cinq titres de champion de France et participé aux Jeux olympiques de 1964 et de 1968.

Franck David, champion olympique morbihannais : " Porter la flamme, c'est porter les valeurs d'excellence"

Dans le Morbihan, on connaît aussi quelques-uns des noms des personnalités sélectionnées pour se relayer le 6 juin. 

Et c'est la ville de Vannes qui, la première, a communiqué les noms de ceux et celles qu'elle a choisis. "Tous incarnent la solidarité, l’entraide et le dépassement de soi" a souligné le maire David Robo.

Il s'agit de Bénédicte Le Moal, présidente de la Vannetaise, Jean-Claude Lepeltier, président de l'ASPTT pendant 18 ans, Patricia Picot, championne paralympique d'escrime et Franck David, champion olympique de planche à voile en 92 à Barcelone, pour qui ce sera à la fois "une fierté et un honneur. Cela permettra de hisser les valeurs de l'olympisme, de l'excellence, du respect et de la solidarité".  

durée de la vidéo : 00h00mn27s
Franck David, champion olympique de voile en 92 ©FTV

Le jeune navigateur William Mathelin-Moreaux parmi les heureux élus 

Pour porter la flamme, ont aussi été sélectionnés sur dossier plusieurs dizaines de candidats à titre individuel, comme le jeune navigateur William Mathelin-Moreaux.

Le Morbihannais d'adoption, qui a disputé notamment deux Routes du Rhum, a été récompensé pour son début de carrière prometteur mais aussi pour son engagement aux côtés de la Fondation Perce-Neige créée par Lino Ventura et qui vient en aide aux personnes en situation de handicap. Le skipper breton avait invité plusieurs d'entre elles à venir participer à la construction de l'un de ses bateaux.

"Porter la flamme, dit-il, sera évidemment un immense privilège. Les JO, c'est l'évènement sportif le plus mythique au monde. Quand j'étais plus jeune, ce sont les exploits d'Usain Bolt qui m'ont fait rêver. En être un peu, en portant la flamme, et les valeurs de Perce-Neige, c'est un immense honneur."    

Dans le Morbihan, Lorient, Rochefort-en-Terre, Pontivy, l'Ile aux Moines, Josselin, Saint-Anne d'Auray, et Vannes auront l'honneur d'accueillir la flamme olympique. 

Darleux, Merret, Campion, Alençon, Colin et Salaun à Brest

À Brest, le parcours de la flamme aura lieu le 7 juin. La ville vient de dévoiler la liste des 6 sportifs et acteurs du sport qui se relaieront pour porter cette flamme olympique où figure Cléopatre Darleux, l'emblématique gardienne de l'équipe de France de handball féminin (et du Brest Bretagne Handball), médaillée d'or aux JO de Tokyo et championne du monde.

On retrouve également la véliplanchiste Faustine Merret, médaillée d'or aux JO d'Athènes en 2004, Benoît Campion, athlète international spécialiste du 1.500 m en lice pour les JO de Paris et champion du monde universitaire en 2023 ; la cycliste Katell Alençon, 5e en course contre la montre aux Jeux paralympiques de Tokyo et présélectionnée pour les Jeux de Paris ; Yann Salaun, 4 fois champion de France de bodyboard en 2006, 2015, 2019 et 2023, champion d'Europe en 2008 et médaillé de bronze aux championnats du monde par équipe en 2015.

Autre personnalité du sport brestois sur la liste : Prigent Colin, médaillé d'or de la jeunesse et des sports. Il a présidé pendant plus de 18 ans le club handisport de Brest. Il est élu au comité départemental olympique et sportif depuis 2013.

Les porteurs pour le Finistère

Le Département du Finistère a choisi 9 sportifs et citoyens pour porter la flamme olympique le 7 juin. Il s'agit de Mariamma Mérandon, athlète paralympique en foot fauteuil, Jean Le Cam, navigateur, Yvon Cléguer, président du comité départemental olympique et paralympique, Margot Guillauma, élève au collège Saint-Augustin à Morlaix, Romain Jaffre, élève au collège des Sables-Blancs à Concarneau, Delphine Le Floc'h, sapeur-pompier à Plouescat, Oscar Dorotte, élève au collège Henri-Le-Moal à Plozévet, Maëllys Rolland, cadet de gendarmerie et Romain Quiniou, sapeur-pompier à Brest.