VIDÉO. Les ostréiculteurs à pied d’œuvre pour le réveillon

Entre la fin de décembre et le début de janvier, les producteurs d'huîtres endurent une véritable course. Cette année, la création par l'Union européenne de l'indication géographique protégée des huîtres de Normandie rajoute encore à la pression.

La période des fêtes de fin d'année est cruciale pour le monde de l'ostréiculture. C'est pendant les quinze jours qui entourent Noël que les producteurs d'huîtres font la majorité de leur chiffre d'affaires de l'année.

Cette année, la création par l'Union européenne de l'indication géographique protégée (IGP) des huîtres de Normandie rajoute encore à la pression. La "Rolls des huîtres", comme elle est maintenant décrite sur les marchés, ne doit pas décevoir sur les tables du réveillon de Noël.

durée de la vidéo : 00h02mn05s
Entre la fin de décembre et le début de janvier, les producteurs d'huîtres endurent une véritable course. Cette année, la création par l'Union européenne de l'indication géographique protégée des huîtres de Normandie rajoute encore à la pression. ©A. Guérard / R. Chen / France Télévisions

"C'est la plus grosse période de l'année. On a à peu près une trentaine de personnes en renfort et ça représente globalement plus de 50% de notre chiffre d'affaires, donc c'est une période à ne pas louper", évoque Stéphane Typhaigne, directeur de La Calvadosienne, une société d'ostréiculture basée à Asnelles, dans le Calvados.

"C'est un moment un peu dur, et dans les moments durs, il y a une espèce d'esprit d'équipe qui s'installe", confie-t-il. Sa société produit 100 tonnes d'huîtres pour la période des fêtes.

25 000 tonnes d'huîtres normandes par an

Cette effervescence s'étend à tous les lieux de production d'huîtres. Chez Fanny Barthélémy et Charles Dieulafait, ostréiculteurs à Meuvaines (Calvados), à côté de Bayeux, c'est la même rengaine : "C'est le travail de toute une année et ça se concrétise au mois de décembre", explique Fanny Barthélémy. Parents, enfants, frères et sœurs : toute la famille est mise à contribution pour que cette période soit réussie.

La France est le plus gros producteur d'huîtres au monde, avec 125 000 tonnes mises sur la marché chaque année. Selon la Chambre d'agriculture, la Normandie fournit 25 000 tonnes d'huîtres par an, soit 20% de la production française.