Cet article date de plus de 4 ans

Présidentielle : en Occitanie, Le Pen, Macron et Mélenchon dans un mouchoir de poche

La candidate du Front National est arrivée en tête dans la région Occitanie mais avec une très courte avance sur Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Moins d'1 % les sépare ! Mais il y a des contrastes d'un département à l'autre. 
C'est Marine Le Pen (22,98 %) qui sort en tête des suffrages en Occitanie au soir du premier tour de l'élection présidentielle. La candidate du FN l'emporte dans plusieurs départements de notre région. Elle devance Emmanuel Macron (22,32 %) de très peu. Il y a seulement 22 000 voix d'écart. Jean-Luc Mélenchon est lui aussi dans ce mouchoir de poche (22,14 %).

Marine Le Pen arrive en tête dans 6 départements. La candidate FN l'emporte dans l'Hérault devant Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron. Dans le Gard, fief du député Gilbert Collard, elle devance Jean-Luc Mélenchon. Marine Le Pen l'emporte aussi dans les Pyrénées-Orientales où son compagnon Louis Alliot est élu local. Deux terres traditionnelles du vote FN. Mais, et c'est une première, la candidate FN arrive aussi en tête dans le département de l'Aude.

Dans le Tarn, Marine Le Pen est aussi en tête, confirmant la poussée du FN dans ce département mais elle devance de très peu Emmanuel Macron. Enfin dans le Tarn et Garonne, sans surprise, c'est Marine Le Pen qui arrive très largement en tête y compris dans le fief historique de la famille Baylet à Valence d'Agen. En revanche, à Montauban, c'est Emmanuel Macron qui a été placé en tête par les électeurs. 

Emmanuel Macron, arrivé en tête au niveau national, est à la première place dans 5 départements d'Occitanie : il est vainqueur dans le département de l'Aveyron, où il devance François Fillon ; dans celui, voisin, du Lot, où il comptait de nombreux soutiens parmi les élus locaux, notamment des anciens socialistes ; il est également en tête dans les Hautes-Pyrénées, où il a des attaches familiales (il y devance Jean-Luc Mélenchon), dans le Gers et dans le département le plus peuplé de la région la Haute-Garonne

Jean-Luc Mélenchon qui est le grand gagnant de la soirée sur les terres de gauche (ex-socialistes) de l'ancienne région Midi-Pyrénées. Dans le département très socialiste, habituellement, de l'Ariège, le candidat de la France Insoumise arrive même en tête. L'Ariège, à contre-courant, puisque Jean-Luc Mélenchon n'est pas parvenu à se qualifier pour le second tour de l'élection présidentielle. 

Jean-Luc Mélenchon qui réalise de très bons scores dans les départements de la Haute-Garonne et de l'Hérault. Il est même en tête dans les deux métropoles avec des scores autour de 30 %, à Toulouse, devançant Emmanuel Macron. Toulouse qui continue de résister au Front National, Marine Le Pen ne dépassant pas les 10 % ! A Montpellier également, Jean-Luc Mélenchon est en tête (31,46 %) devant Emmanuel Macron et François Fillon. Marine Le Pen ne recueille que 13 % des voix des Montpelliérains. 

Le candidat des Républicains François Fillon réussit à l'emporter dans le département de la Lozère. 

Malgré un score au-dessus de la moyenne nationale, le candidat PS Benoît Hamon voit les suffrages socialistes traditionnels dans la région syphonés à sa droite par Emmanuel Macron et à sa gauche par Jean-Luc Mélenchon. 

A noter que c'est dans le Gers que l'on a le plus voté : 84,11 % de participation. Le meilleur score d'Occitanie et l'un des meilleurs de France. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections