Pendant trois jours, la viticulture bio tenait son salon au parc des expositions de Montpellier. Après une édition 2021 entièrement en ligne, en raison du Covid, les acteurs de la filière étaient manifestement heureux de se retrouver en présentiel.

Les affaires reprennent pour les viticulteurs bio ! Alors que Millésime Bio ferme ses portes ce mercredi 2 mars 2022, la satisfaction est de mise chez les organisateurs : la manifestation a comptabilisé 7000 visites sur les 3 jours, en léger recul par rapport à 2020, la dernière édition "normale". Mais malgré tout une bonne nouvelle dans le contexte actuel pour les 1450 exposants qui avaient réservé un stand. Un chiffre, lui, en augmentation, puisqu'ils n'étaient que 1380 en 2020.

"C'était le premier salon avec le sourire, puisqu'on a eu la chance de pouvoir enfin tomber les masques. Et cela fait toute la différence en terme de convivialité et de chaleur, des valeurs importantes dans notre milieu ! " explique Jeanne Fabre, la présidente de l'association qui organise le salon.

Une édition 2021 entièrement en ligne

Il faut dire que le salon avait manqué aux professionnels du secteur en 2021 : en raison de la pandémie du Covid, Millésime Bio s'était tenu en ligne uniquement. Pas idéal pour déguster les vins, même si les viticulteurs proposaient aux éventuels acheteurs de leur expédier des échantillons. Un format en partie conservé pour l'édition 2022 : fin janvier, des sessions en ligne organisées par Millésime Bio ont permis d'initier les premiers échanges. Plus de 4000 conversations ont été comptabilisées dans ce cadre.

Des acheteurs qui venaient parfois de loin ! Les exposants ont pu constater que les affaires reprennent un peu partout dans le monde : 20% des visites sont issues de l'international. Des Canadiens et des Américains ont fait le déplacement, en plus des nombreux pays européens représentés (Belgique, Suisse, Royaume-Uni et Allemagne notamment).

L'Asie pas encore de retour

Un continent en revanche manquait à l'appel : l'Asie. Si quelques acheteurs japonais se sont montrés, les Chinois, un gros marché pour les vins de la Région, ne sont pas venus. Millésime bio est un salon réservé aux professionnels, qui doit permettre de négocier des contrats. Mais il est trop tôt pour dresser le bilan financier pour l'instant : "C'est impossible de chiffrer les ventes sur le salon. Les acheteurs étaient bien là, mais les contrats vont parfois mettre des mois à se finaliser après une première prise de contact", explique Jeanne Fabre. Qui se veut rassurante : "J'ai fait le tour des stands à la fin du salon, les sourires et remerciements étaient nombreux !"

L'organisatrice donne déjà rendez-vous pour la trentième édition du salon, entre le 30 janvier et le 1er février 2023.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité