Le chat "17", mascotte du commissariat d'Albi et petite star d'instagram

Publié le
Écrit par Marie Joan .

Depuis deux ans, 17, un petit chat a rejoint les fonctionnaires du commissariat d'Albi, près de Toulouse. Il possède depuis peu un compte instagram où les policiers montrent son quotidien. Il est aujourd'hui suivi par un peu plus de 1200 personnes.

Il n'est pas rare de le trouver lové sur l'une des imprimantes du commissariat d'Albi ou perché sur le coin d'un bureau. Ce chat tigré, c'est 17, une petite femelle qui a été recueillie par les fonctionnaires de la ville, il y a un peu moins de deux ans.

Quand elle ne dort pas, elle joue et va saluer d'une démarche majestueuse ses collègues.

La mascotte du commissariat

Ce sont des membres de la brigade de nuit qui ont fait sa rencontre par une froide nuit d'hiver, elle dormait sur le capot d'un des véhicules. "Au départ, elle fuyait dès qu'elle nous voyait arriver. Et au fur à mesure, après qu'on a commencé à la nourrir, elle a commencé à s'installer dans le commissariat", raconte un fonctionnaire de police d'Albi. 

Une petite visite chez le vétérinaire s'est imposée pour vérifier qu'elle était en bonne santé et qu'elle n'avait pas d'autres propriétaires. Aujourd'hui, c'est une véritable mascotte pour l'ensemble du commissariat. "Elle nous apporte de la sérénité, elle nous détend parfois quand il y a des moments qui sont durs émotionnellement. En fait, elle participe à la vie du groupe à sa manière", résume-t-il.

Chacun la nourrit et prend plaisir à la câliner. Il arrive aussi parfois qu'au cours de ses déambulations, elle rencontre des personnes venues porter plainte. 

" Quand des victimes de violences conjugales viennent et qu'il y a 17, ça les apaise et ça les met plus en confiance pour parler"

Un fonctionnaire de police d'Albi

17 a aussi son petit succès auprès des enfants. Elle permet de faire diversion dans des moments compliqués. Le fonctionnaire explique :  "On peut faire sortir les enfants et leur présenter notre chat, quand l'un des deux parents porte par exemple plainte pour violence et que c'est difficile".

1000 abonnés sur instagram

Depuis septembre, la mascotte a un compte instagram à son effigie. 42 photos du félin dans toutes les positions, en noir et blanc et en couleurs y figurent. 

Le compte cumule aujourd'hui plus de 1200 abonnés qui suivent les aventures du chat au quotidien. "On est parti de rien avec ce compte, c'était un peu pour rire. On ne revient pas de cet engouement", atteste le fonctionnaire.

A l'échelle locale, 17 est une starlette. Elle reçoit de nombreux cadeaux, des croquettes et des jouets. Elle est aussi devenue depuis peu l'ambassadrice d'une marque toulousaine d'accessoires pour chats

 Communiquer autrement avec la population

Sur la page instagram de 17, les fonctionnaires sensibilisent aussi la population aux moyens de signaler les maltraitances animales. "On en profite aussi pour rappeler des numéros essentiels, pour nous contacter, mais aussi pour les violences conjugales. Si ça peut aider deux, trois personnes, c'est déjà super", confie le policier. 

Les gestionnaires de la page reçoivent de nombreux messages, "que du positif. On nous demande par exemple comment devenir policier, des encouragements, des mots pour 17", énumère-t-il. 

"17 nous permet aussi de montrer à la population qu'on est des humains comme tout le monde. De relayer du positif par rapport à notre métier et d'instaurer une communication différente avec la population", termine le policier. 

Aujourd'hui, de nombreux autres commissariats en France possèdent leur propre mascotte : chiens ou chat. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité