Flamme olympique JO 2024 : trois choses à savoir sur Florent Manaudou, le premier porteur dans la cité phocéenne

Plus sur le thème : Plus sur le thème :

Tony Estanguet a annoncé vendredi que le nageur Florent Manaudou, quadruple médaillé olympique et notamment champion olympique du 50 m nage libre en 2012 à Londres, serait le premier porteur de la flamme dans la cité phocéenne.

La flamme des Jeux olympiques de Paris-2024, allumée le 16 avril à Olympie, a été
formellement remise vendredi par la Grèce au président du comité d'organisation, lors d'une cérémonie au Stade panathénaïque d'Athènes. Elle a embarqué ce samedi 27 avril à bord du trois-mâts Belem pour rallier Marseille où elle est attendue le 8 mai, avant le relais à travers la France. La rumeur autour d'une légende de Marseille, Zinédine Zidane, circulait ces derniers jours, c'est finalement un champion marseillais d'adoption, Florent Manaudou, 33 ans, qui sera le premier porteur de la flamme dans la cité phocéenne.

Premier Français en Or au 50 m nage libre

Quatre médailles olympiques entre 2012 et 2021, quatre titres mondiaux, six ors européens et un record du monde du 50 m dos en petit bassin de 22,22 établi en 2014 qui tient toujours, le palmares de Florent Manaudou en fait un des nageurs français les plus titrés. A 21 ans, il remporte l'or au 50 mètres nage libre aux JO de Londres.  Il est le premier Français victorieux dans cette discipline. Il devient en même temps le 6ᵉ champion olympique de natation français en épreuves individuelles. L'année suivante, Manaudou est sacré champion du monde en grand bassin du relais 4 X 100 m nage libre. 

En 2016, aux JO de Rio, Florent Manaudou est sacré vice-champion olympique en 50 m nage libre et dans le relais 4 X 100 m nage libre. En 2020, il décroche a nouveau l'argent en 50 m nage libre. 

"L'un des plus emblématiques" Olympien de sa génération 

"C'est un grand champion, il incarne l'amour du sport dans toutes ses dimensions, On sait tout ce qu'il représente pour les Français", a réagi Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports sur RMC.

"C'était une évidence pour nous que la flamme revienne en France dans les mains d'un Olympien, l'un des plus emblématiques de sa génération", a déclaré le patron du Cojo lors de sa prise de parole, avant de recevoir la flamme des mains de Spyros Capralos, président du comité olympique hellénique.

Avec sa sœur, Florent Manaudou faisait partie des ambassadeurs du relais de la flamme depuis juin 2023.

Au premier jour du parcours de la flamme en Grèce, c'est  Laure Manaudou, elle aussi nageuse et médaillée d'or aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004, qui a été la première porteuse française. "Quelle chance d'avoir l'une des plus mythiques fratries du sport français pour cette formidable aventure" a ajouté Tony Estanguet, en référence au fait que sa sœur aînée, Laure Manaudou, avait été la première relayeuse française à Olympie le 16 avril.

Toujours licencié au Cercles des Nageurs de Marseille 

Le 8 mai, la flamme débarquera à Marseille, avec laquelle le nageur Florent Manaudou entretient un lien fort depuis longtemps. Même s'il est parti s'entraîner à Antibes en octobre 2021, il garde des attaches dans la cité phocéenne, il reste notamment licencié au Cercle des Nageurs de Marseille (CNM) qu'il a rejoint en 2011.

"Marseille a une place particulière dans mon cœur", a-t-il déclaré dans La Provence

Le maire de Marseille Benoît Payan s'est réjoui de ce choix, qui illustre à la fois l'histoire des jeux et du sport marseillais.

Le 8 mai à 19h40, Florent Manaudou débarquera du Belem au Vieux-Port, décoré aux couleurs des jeux, et mettra pied à terre sur une piste d'athlétisme flottante, avec la torche olympique. Quelque 150 000 personnes sont attendues pour assister à l'événement. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité