Pape à Marseille : heure par heure, le programme détaillé des deux jours de la visite du souverain pontife

Le pape François sera en visite à Marseille les 22 et 23 septembre. Rencontres méditerranéennes, entretien avec le président Macron, prière à la Bonne Mère et messe au stade, on vous détaille tout le programme.

Marseille est le 44e voyage apostolique du souverain pontife. Le pape François passera deux jours dans la cité phocéenne, les 22 et 23 septembre, à l'occasion des rencontres méditerranéennes qui débutent ce lundi au palais du Pharo, autour de thèmes comme les inégalités économiques, les migrations et le changement climatique. Le pape argentin de 86 ans a indiqué que sa visite n'aurait pas valeur de visite d'État:"J'irai à Marseille, mais pas en France", a-t-il précisé en août.

>> DIRECT. Pape à Marseille : infos, vidéos, témoignages... Suivez au plus près la visite du souverain pontife 

Un dispositif de sécurité sans précédent à Marseille sera mis en place pour cette visite, la première d'un pape depuis 500 ans dans la cité phocéenne. Le Bureau de presse du Saint-Siège a détaillé le programme du déplacement papal, qui se terminera par une grand-messe au Vélodrome. France 3 Provence-Alpes vous dit comment le suivre heure par heure.

Vendredi 22 septembre 2023

16h15 : accueil par Elisabeth Borne à Marignane

Le pape François s'envolera de l'aéroport international de Rome-Fiumicino pour Marignane à 14h35. Son arrivée à l'aéroport Marseille Provence est prévue 1h40 plus tard. 

Même s'il ne s'agit pas d'une visite d'Etat du pape, c'est la Première ministre, Elisabeth Borne, qui accueillera officiellement le souverain pontife à sa descente d'avion. Par ailleurs, avant même le début de cette visite, une polémique a surgi à l'annonce de la présence d'Emmanuel Macron à la messe que le pape va célébrer devant 57.000 personnes samedi au Stade Vélodrome.

17h15 : prière à Notre-Dame-de-la-Garde 

Première étape de sa visite marseillaise, le pape se rendra à la Basilique Notre Dame de la Garde pour guider une prière à la Vierge Marie avec le clergé diocesain.

18 heures : recueillement au Mémorial des marins et migrants disparus en mer

Ce culte marial sera suivi par un recueillement avec les chefs religieux près du Mémorial dédié aux marins et aux migrants disparus en mer.  

Les migrations, qui sont au cœur de l'actualité italienne avec l'arrivée de milliers de migrants d'Afrique du Nord ces derniers jours sur l'île de Lampedusa, seront l'un des thèmes des rencontres méditerranéennes, organisées par le diocèse à Marseille, auquel vient participer le pape François. 

"La Méditerranée est un cimetière. Mais ce n'est pas le plus grand : le plus grand cimetière se trouve dans le Nord de l'Afrique. C'est terrible. Voilà pourquoi je vais à Marseille", a déclaré le pape François.

Samedi 23 septembre 2023

8h45 : rencontres privées à L'Evêché

Le pape François rencontrera en privé des personnes en précarité économique. Ces entretiens auront lieu au sein de l'Evêché.

10 heures : rencontres méditerranéennes au Pharo

Invité par le cardinal Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille, le pape participera à la séance de clôture de la 3e édition des Rencontres méditerranéennes au Palais du Pharo, qui rassemblent 70 évêques et autant de jeunes des cinq rives de la Méditerranée (Afrique du Nord, Balkans, Europe latine, Mer Noire et Moyen-Orient), jusqu'au 24 septembre.

11h30 : entretien avec Emmanuel Macron. 

Au Palais du Pharo, le pape s'entretiendra en privé avec le président de la République, arrivé le matin même à Marseille. Cette séquence sera l'occasion d'une photo officielle et d'un échange de cadeaux.

Selon Radio France, au cours de cet entretien bilatéral "obtenu de haute lutte", pourraient être abordées le projet de loi sur la fin de vie, dont la présentation a été repoussée, et celui sur l’immigration, qui doit revenir au Parlement cet automne.

C'est la quatrième fois qu'Emmanuel Macron rencontre le pape François depuis son élection en 2017, les précédentes rencontres entre les deux hommes se sont déroulées au Vatican. Le 24 octobre dernier, le président et son épouse ont été reçus en audience pendant 55 minutes par le souverain pontife.

13 heures : ouverture du stade aux fidèles 

Moment fort de cette visite marseillaise de deux jours, le pape François présidera la "Sainte messe" en public avec 800 choristes au stade Vélodrome, devant 57 000 personnes, munies d'invitation. 

Le stade ouvrira ses portes dès 13h00 pour permettre le bon déroulement des contrôles de sécurité à l'entrée. Des animations sont prévues en attendant l'arrivée du pape. Les fidèles pourront notamment suivre la déambulation de la papamobile avec laquelle le souverain rejoindra le stade via l'avenue du Prado. Après 15h15, il ne sera plus possible d'entrée dans le stade.

16 heures : déambulation en papamobile

Du Palais du Pharo, le pape rejoindra en convoi traditionnel le rond-point du David via la Corniche Kennedy. Il est attendu vers 15h15 sur place pour prendre place dans la papamobile. 

Le pape François remontera l'avenue du Prado 2 dans sa papamobile, sur un kilomètre, entre le parc Borely et l'avenue de Mazargues. Au moins 100 000 personnes sont attendues selon les prévisions du diocèse pour assister au passage du souverain pontife. 

Le public se tiendra derrière des barrières, de chaque côté de l'Avenue du Prado, jusqu'aux voies de bus incluses. Les quatre voies centrales de circulation seront réservées au convoi papal. Le trajet devrait durer entre 15 et 30 minutes. La déambulation sera retransmise en direct sur des écrans géants installés tout le long du parcours d'un kilomètre. 

Au niveau de l'Avenue de Mazargues, la papamobile prendra par la rue Negresko pour gagner l'entrée du stade Vélodrome. Ces deux tronçons seront totalement interdits au public. La circulation et le stationnement seront interdits dans ce périmètre dès la veille 22h.

16h15 : messe au Vélodrome

Avant le début de l'office, le pape fera le tour du stade dans sa papamobile pour saluer les fidèles. Le président de la République et son épouse Brigitte seront présents. Face aux critiques exprimées par la gauche sur sa présence en tant que chef d'Etat à un office religieux, Emmanuel Macron a indiqué : "C'est ma place d'y aller. Je n'irai pas en tant que catholique, j'irai comme président de la République qui est en effet laïque", s'est-il défendu vendredi, ajoutant qu'il ne communierait pas pendant la messe. Ce n'est pas la première fois qu'un président français assiste à une messe papale, puisque comme l'a rappelé LibérationValéry Giscard d'Estaing avait assisté à une messe donnée par Jean-Paul II à Paris en 1980.

Pour des questions de sécurité, le pape quittera le stade Vélodrome sous escorte, et ce n'est qu'une demi-heure après son départ que les 57 000 fidèles rassemblés dans l'enceinte sportive pourront quitter les lieux à leur tour. 

18h45 : cérémonie de départ à l'aéroport

A l'issue de la messe, Emmanuel Macron raccompagnera personnellement le Saint-Père à l'aéroport Marseille Provence où une cérémonie de départ est prévue avant sa montée en avion. 

L'appareil décollera à 19h15 pour Rome où son arrivée est prévue à 20h50.