10 douilles retrouvées, jeune de 17 ans blessé, CRS en renfort : ce que l’on sait de la fusillade à Dijon

Ce mercredi 13 mars, plusieurs individus armés ont procédé à des tirs dans le quartier de la Fontaine d'Ouche à Dijon (Côte-d'Or). Un jeune homme de 17 ans a été blessé au bras. Au lendemain des faits, voici ce que l'on sait de cette fusillade.

Les faits se sont déroulés ce mercredi 13 mars, en fin de journée. Des tirs se sont produits dans le quartier de la Fontaine d’Ouche à Dijon (Côte-d’Or). Au lendemain du drame, voici ce que l’on sait.

Enquête en cours, deux personnes interpellées mais les auteurs encore recherchés

La fusillade a eu lieu à proximité d'une école. Vers 17 heures, des individus circulent à bord d'un véhicule et ouvrent le feu. Deux personnes sont visées par des tirs, un homme de 20 ans et un autre de 17 ans. Ce dernier a été blessé à l'épaule mais ses jours ne sont pas en danger.

Les deux hommes ayant subi l'attaque ont été interpellés. "Les victimes ont déjà été condamnées pour des infractions liées aux stupéfiants. Ces personnes sont domiciliées à Dijon", détaille le procureur de la République, Olivier Caracotch.

Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée à la Direction Interdépartementale de la police nationale de Dijon, les auteurs se sont ensuite enfuis avec leur véhicule. Ce dernier a été retrouvé incendié à Fontaine-lès-Dijon.

La fusillade a eu lieu à proximité d'un point de deal. Le lien avec le trafic de stupéfiants est évident pour les enquêteurs. "On attend d'avoir plus de précisions mais on est sur des points d'intimidation", nous confie une source policière. 10 douilles de 9 mm ont été retrouvées sur place selon nos éléments. 

Le procureur de la République indique également qu'une balle perdue a fini sa course dans un appartement, sans faire de blessé. "Cela vient nous rappeler que ce type de passage à l'acte présente des risques pour la population aux alentours", indique Olivier Caracotch.

Une brigade de CRS venue de Lyon en renfort

Au-delà de la police nationale de Dijon, une brigade de CRS83 a été dépêchée sur les lieux afin de "sécuriser le quartier de la Fontaine d’Ouche et renforcer la lutte contre le trafic de stupéfiants", indique la préfecture de Côte-d’Or dans le tweet ci-dessous. Elle est arrivée sur place vers 21 heures 30.

Pour rappel, la CRS83 est une unité créée à la fin de l’année dernière et rattachée à la région Auvergne-Rhône-Alpes, même si son périmètre se concentre spécialement sur l’agglomération lyonnaise. Elle est spécialisée dans les violences urbaines et peut être envoyée en renfort des effectifs locaux. Elle est composée de policiers spécialement entraînés et équipés pour ces missions.

Le dispositif devrait être reconduit ce soir dans le quartier avec 30 agents mobilisés.

Plusieurs fusillades à Dijon

Ce n’est pas la première fois que Dijon est le théâtre d’une fusillade sur fonds de trafic de drogue. Dans la nuit du 25 au 26 novembre dernier, un homme de 55 ans avait trouvé la mort alors qu’il était dans son lit suite à des coups de feu rue Blanqui, dans le quartier Stalingrad.

Un fait divers qui avait suscité une forte émotion à l’époque des faits. Deux personnes avaient été interpellées alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Espagne et quatre autres personnes avaient également été présentées à la justice, soupçonnées d'être impliquées dans cette affaire.

Plus récemment, le 10 février dernier, un homme avait été touché par balle dans le quartier des Grésilles. Un réglement de compte également sur fonds de trafic de stupéfiants. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité