EN IMAGES. Sourires, tyrolienne, dragon boat... la flamme olympique s'offre un fabuleux voyage dans le Doubs

Ce mardi 25 juin 2024, le département du Doubs a célébré le relais de la flamme. De Pontarlier à Besançon, Montbéliard, sept sites ont vibré à l'unisson à un mois des Jeux Olympiques de Paris 2024. Revivez la journée en images dans cet article.

De Pontarlier à Besançon, en passant par Chaux-Neuve, le gouffre de Poudrey et Montbéliard, le relais de la flamme olympique passait dans le Doubs ce mardi 25 juin. 116 porteurs de la flamme se sont relayés.

Septième et dernière étape : Besançon

19h19. La flamme embrase le chaudron ! Point d'orgue de cette journée. Merci d'avoir suivi ce direct.

Après son passage dans le Doubs, la flamme olympique prend mercredi 26 juin, la direction de l'Alsace. La torche et ses porteurs traverseront le Bas et le Haut-Rhin au départ de Mulhouse. La flamme ira ensuite à Huningue, Colmar, Marckolsheim, Saverne, Lembach pour terminer son voyage du jour dans les rues de Strasbourg,

durée de la vidéo : 00h00mn56s
Anais Bescon allume le chaudron olympique à Besançon. Suivez le relais de la flamme olympique en direct sur la chaîne numérique france.tv Paris 2024: https://www.france.tv/paris-h24/direct.html ©Chaîne numérique france.tv Paris 2024

19h14. Accostage réussi. Michel Chapuis et Anais Bescond la championne de biathlon forment le dernier passage de relais du jour.

durée de la vidéo : 00h00mn56s
Anaïs Bescond porte la flamme olympique le long du Doubs à Besançon ©chaîne numérique france.tv Paris 2024

19h06.  Michel Chapuis, 83 ans, médaille d’argent JO de Tokyo 64 en canoé biplace récupère avec un grand bonheur cette flamme qui va partir en bateau, en dragon boat bleu et rouge vers le parc de la gare d'eau. Il est membre du sport nautique bisontin où il transmet depuis des années sa passion.

durée de la vidéo : 00h00mn59s
Michel Chapuis porte la flamme olympique sur le Doubs ©chaîne numérique france.tv Paris 2024

19h05. Sandrine Mariot, handballeuse bisontine ancienne membre de l'équipe de France transmet la flamme à Vincent Schmidt, 37 ans. Le Bisontin vive-président de la salle d'escalade Entre-Temps est handicapé depuis toujours et se bat pour le handisport. Il s'élance en tyrolienne pour une traversée du Doubs.

durée de la vidéo : 00h00mn55s
Suivez le relais de la flamme olympique en direct sur la chaîne numérique france.tv Paris 2024 : https://www.france.tv/paris-h24/direct.html ©Chaîne numérique france.tv Paris 2024

18h47. Il a le sourire radieux. Place du 8 septembre, Ethan Delpeut vit un moment incroyable. Ce petit bonhomme de 12 ans est atteint de la maladie des os de verre.

Regardez la déambulation du jeune de Rioz en Haute-Saône.

durée de la vidéo : 00h00mn59s
Ethan Delpeut 12 ans, porte la flamme olympique dans les rues de Besançon. Une belle récompense pour le garçon, atteint de la maladie des os de verre depuis sa naissance. Suivez le relais de la flamme olympique en direct sur la chaîne numérique france.tv Paris 2024 : https://www.france.tv/paris-h24/direct.html ©Chaîne numérique france.tv Paris 2024

En ville, sur le parcours, de nombreux Bisontins comme Martine Rouge, 77 ans ravie de voir passer la flamme chez elle.

“On a avec la flamme, quelque chose qui rassemble, on a bien d’autres choses qui nous désunissent. Je pense que c’est important de profiter de ces moments où l’on est ensemble” a confié la Comtoise au micro de notre journaliste Antoine Comte.

18h33. La fierté et une certaine émotion pour Aurélie Bresson, Comtoise et entrepreneuse et présidente de la Fondation nationale Alice-Milliat pour l’inclusion des femmes dans le sport. 

18h25. Joey Cachet brandit la flamme. Cette jeune femme de 23 ans a été placée en famille d'accueil,  jusqu'à sa majorité. Après un bac L décroché avec mention "Très bien", elle est animatrice en périscolaire.

durée de la vidéo : 00h00mn59s
Joey Cachet porte la flamme olympique à Besançon. Suivez le relais de la flamme olympique en direct sur la chaîne numérique france.tv Paris 2024 https://www.france.tv/paris-h24/direct.html ©Chaîne numérique france.tv Paris 2024

18h15. Place Leclerc. 23 personnes de la Fédération Française de triathlon prennent le relais pour 5,8 km. La plupart sont membres du club de Besançon comme Sylvain Soyard.

18h00. La flamme est allumée. Awa Sene lance le relais bisontin.

durée de la vidéo : 00h00mn15s
Image Antoine Comte ©France Télévisions

17h30. Une partie des 49 porteurs de Besançon montent dans un bus au palais des sports où  1500 enfants étaient réunis tout l'après-midi. Les jeunes ont fait un flashmob sur la pelouse du stade Léo Lagrange.

Ils feront ensuite une haie d'honneur à Awe Sene, spécialiste des courses de haies, la première à allumer puis porter la torche à Besançon. 

durée de la vidéo : 00h01mn02s
Image Antoine Comte ©France 3 Franche-Comté

Sixième étape : Baume-les-Dames

16h27. Et voilà, la flamme olympique est de retour dans sa lanterne. Prochain, et dernier, rendez-vous du relais olympique, à Besançon à 17h50. 

16h18. C'est peut-être le plus populaire des porteurs du jour : Thibaut Pinot vient de prendre le relais de la flamme, sous les acclamations.

durée de la vidéo : 00h00mn57s
Le cycliste professionnel Thibaut Pinot porte la flamme olympique à Baume-les-Dames dans le Doubs pendant la 40e étape du relais. Suivez le relais de la flamme olympique en direct sur la chaîne numérique france.tv Paris 2024 https://www.france.tv/paris-h24/direct.html ©Chaîne numérique france.tv Paris 2024

Mais comme tout le monde, après trois minutes et 200m environ de relais, il faut passer cette flamme olympique au porteur suivant : Guillaume Petrequin.

16h10. Si le relais olympique a pu se quasi téléporter de Montbéliard à Baume-les-Dames, c'est parce qu'en réalité, deux équipes logistique et de tournage travaillent sur cette journée de la flamme olympique. Et oui, il y a en réalité deux "flammes" relayées sur ce parcours. La flamme qui vient d'être allumée à Baume-les-Dames a été "passée" au gouffre de Poudrey (et avant celà, à Chaux-Neuve), celle qui vient d'être mise dans une lanterne de transport à Montbéliard va partir en direction de Besançon. 

C'est d'ailleurs pour cela que Thibaut Pinot portera un dossard "A12" : c'est le douzième porteur de "cette" flamme depuis le début de la journée.

16h07. À peine éteinte à Montbéliard, la flamme olympique est immédiatement rallumée à Baume-les-Dames. Un petit parcours : 1km et cinq porteurs. Le quatrième d'entre eux est incontestablement le plus attendu : Thibaut Pinot.

Autour du point où il attend son tour, une foule est agglutinée. "Nous avons pris notre après-midi pour être là" confie une spectatrice,  "pour voir la flamme et soutenir Thibaut". 

Cinquième étape : Montbéliard

15h56. C'est au tour des derniers relayeurs de Montbéliard de se succéder. Aurélie Chaboudez, championne de France du 400m haies, Karine Guedat, miraculée d'un accident de la route, d'une leucémie et d'une avalanche et Jean-Pierre Mougin, président de l'association Française pour un sport sans violence et pour le fair-play. Cette séquence à Montbéliard s'achève au Stade Jacky Boxberger

La prochaine étape va très vite commencer à Baume-les-Dames.

15h40. Petite anecdote : pour filmer le relais dans son intégralité, les cadreurs se déplacent parfois à pied, comme c'était le cas dans le gouffre de Poudrey, mais ils ont aussi recours à des trottinettes, ou   des vélos porteurs, comme ceux que vous pouvez voir sur cette image. 

15h20.  En cette journée de relais olympique dans le Doubs, le syndicat FO de la région Franche-Comté a dénoncé le coût de cette opération : au total, près de 500  000 euros auraient été dépensés par les collectivités territoriales.

→ Lire notre article : Chère flamme olympique : 500.000 euros de dépenses publiques, “cet argent aurait pu aller à autre chose” dans le Doubs

15h13.  Les porteurs de flamme se relayent. Le relais olympique traverse le quartier de la Petite Hollande. 

14h50.  C'est Maxime Granier, fondateur de l'association "Handi' skydive", qui permet aux personnes en situation de handicap de sauter en parachute, qui lui succède. Lui-même atteint de paralysie cérébrale, après avoir commencé son parcours en fauteuil, grâce à l'aide d'une accompagnatrice, il se lève et finit son relais en marchant. 

14h40.  Françoise Streit est la première relayeuse du parcours à Montbéliard. Elle a été choisie par le département pour saluer son engagement dans l'association Action Philippe Streit, son mari, pour l'inclusion des personnes handicapées. 

Ce parcours va durer 1h10, et ils seront 25 (ainsi que deux accompagnateurs) à se succéder sur 4,9 km. 

14h35. Tout est prêt : les porteurs, les torches et la flamme olympique, qui attend pour le moment dans la lanterne qui permet de la déplacer d'une étape à l'autre. Car entre les sites où elle parade, la flamme olympique est le plus souvent transportée en voiture.

13h15. En attendant le début de la séquence du relais olympique à Montbéliard, saviez-vous que chaque édition des Jeux Olympiques a sa propre torche ? 

Celle des JO Paris 2024 a été conçue par le designer français Mathieu Lehanneur. Il  "s'est inspiré des trois marqueurs de Paris 2024 : l'Egalité, l'Eau et l'Appaisement"  nous apprend le site des JO Paris 2024 . Ainsi, la flamme présente une "symétrie parfaite", symbole d'égalité, des  "effet d'onde, de relief et de vibration" font référence à l'eau, notamment la Seine,  "colonne vertébrale des JO".  Et enfin, l'organisation des JO estime que le design est  "empreint de douceur" : "pure dans sa forme, presque essentielle, le design de la Torche transmet un message de générosité et de fraternité" affirme le site internet. 

Quatrième étape : le gouffre de Poudrey

13h07. Le réseau joue de nouveau des tours au relais olympique. Il faudra attendre pour vivre, en différé, ce moment, faute de réception du réseau. Sur place, les spectateurs ont d'ailleurs, eux aussi, beaucoup de mal à communiquer avec l'extérieur.

durée de la vidéo : 00h01mn00s
Blandine Potemsky et Christophe Szewczuk portent la flamme olympique au gouffre de Poudrey dans le Doubs pendant la 40e étape du relais. Suivez le relais de la flamme olympique en direct sur la chaîne numérique france.tv Paris 2024 https://www.france.tv/paris-h24/direct.html ©Chaîne numérique france.tv Paris 2024

Aurélien Patoz, traileur franc-comtois, et troisième et dernier relayeur de la flamme sur cette séquence, a pu montrer la flamme au public.

12h45.  L'arrivée de la flamme au gouffre de Poudrey se fait attendre. Mais devant l'entrée du gouffre, ceux qui sont venus assister au relais ne boudent pas leur plaisir : "on est présents parce que c'est un événement, en tant que résidents du village, on est contents de pouvoir participer à cet événement des JO" se félicite Emma, 19 ans "Il y a une excitation de se dire que c'est dans son propre village".

"C'est la France, c'est la flamme, c'est beau" s'émeut Hugo Devaux. Sarah Pebayle est elle venue représenter son association.

durée de la vidéo : 00h01mn14s
Ambiance gouffre de Poudrey ©Elisabeth Khanchali / France Télévisions

Troisième étape : Maîche

11h53. Prochain rendez-vous : à 12h42, à Étalans, pour une étape spectaculaire dans le gouffre de Poudrey. Le groupe "Dionisyrock" donnera un concert à la fin de cette étape.

11h52. La flamme a retrouvé sa petite lanterne, dans laquelle elle voyage entre deux séquences. 

durée de la vidéo : 00h00mn32s
Ambiance à Maîche pour le passage de la flamme olympique ©Eric Debief / France Télévisions

11h50.  Gwendoline Matos arrive au Cercle scolaire La Franche-Montagne, une école ronde, modèle d'inclusion, ouverte à la rentrée 2023. Sur les 350 élèves qu'elle accueille, une cinquantaine sont en situation de handicap.

11h46. Dernière porteuse à Maîche, vingt-neuvième de la journée, la Bisontine Gwendoline Matos vient de prendre le relais. Malvoyante, elle pratique le goalball, une discipline paralympique qui consiste à faire rouler au ras du sol un ballon rempli de grelots. Un accompagnant est présent pour la guider.

11h34. Gaël Pourchet, figure de la vie associative locale, prend le relais de la flamme, sous le regard de nombreux écoliers venus assister au relais. 

11h20.  Pour cette nouvelle séquence, toujours dans le Haut-Doubs, les relayeurs vont parcourir 4,9km dans les rues de Maîche. Ils sont 26 à devoir se relayer. 

À l'occasion du passage du relais olympique, la commune de Maîche a organisé de nombreuses animations.

Deuxième étape : Chaux-Neuve

10h. Comme après chaque séquence de relais, la flamme passe de la torche du dernier relayeur à l'une des petites lanternes qui permet de la faire voyager.  Rendez-vous à 11h20 à Maîche pour la prochaine étape dans le Doubs.

Après le départ de la flamme, Fabrice Guy partage son émotion : "je suis vraiment très heureux aujourd'hui" sourit-il, "un peu surpris de voir autant de monde... Ce que je trouve génial, c'est qu'il y a beaucoup d'enfants, peut-être que ça va leur donner des idées pour avoir un rêve olympique".

9h54. Le public assiste à une belle démonstration de saut à ski. Pour les internautes, il faudra attendre un petit peu : la liaison satellite (elle aussi) a sauté. 

9h48. Dernier relayeur de Chaux-Neuve : Fabrice Guy, champion olympique du combiné nordique aux Jeux d'Albertville en 1992, né à Pontarlier. Il mène la flamme devant les tremplins de saut à ski. 

9h35.  C'est parti ! Cette étape sera la plus rapide : cinq porteurs seulement vont se succéder dans ce petit village de 300 habitants.  "C'est très émouvant de se dire que c'est certainement un événement qu'on ne verra qu'une fois dans sa vie" a confié une habitante à France 3 Franche-Comté. "C'est historique de voir ça" s'enthousiasme Basile, 12 ans. 

Un peu plus loin, Yves Vejux, habitant près de Mouthe, salue le symbole de la Flamme.

durée de la vidéo : 00h00mn44s
Yves Vejux habitant de Mouthe ©Elisabeth Khanchali / France Télévisions

9h30. La flamme olympique est attendue dans quelques minutes à Chaux-Neuve, célèbre pour ses tremplins de saut à ski. Le premier porteur, Lucas Burdin, urbaniste de 29 ans, sélectionné pour son implication dans la vie associative, notamment d'associations d'aides aux migrants, occupe le temps en montrant sa torche au public. 

Première étape : Pontarlier

9h20. Voilà, c'est déjà fini pour Pontarlier ! Quentin Fillon-Maillet a comme prévu fini son relais devant la Halle du marché Émile Pasteur. Prochaine étape : Chaux-Neuve.

9h14. C'est en ski-roues, utilisés par les biathlètes pour s'entraîner au ski de fond en été, que Quentin Fillon-Maillet a choisi de porter la flamme. "Je suis le premier" s'est amusé l'athlète avant de s'élancer. À ses côtés, les coureurs qui accompagnent le relais et le sécurisent s'accrochent pour suivre le rythme.

durée de la vidéo : 00h00mn55s
Le biathlète Quentin Fillon Maillet porte la flamme olympique à Pontarlier dans le Doubs pendant la 40e étape du relais. Suivez le relais de la flamme olympique en direct sur la chaîne numérique france.tv Paris 2024 https://www.france.tv/paris-h24/direct.html ©Chaîne numérique france.tv Paris 2024

9h05.  Les porteurs de la flamme qui se succèdent sont actuellement des personnes sélectionnées par les partenaires financiers du relais olympique. Nos confrères d'Île-de-France ont expliqué comment les porteurs étaient choisis.

8h58. L'organisation millimétrée de la Flamme accuse quelques petites minutes de retard. Programmée à 8h53, c'est au tour de la douzième porteuse de la journée, Mylène Dhôte, sapeur-pompière engagée, de porter la flamme. Vous pouvez découvrir son portrait ici. Elle a la chance de passer sous la porte Saint-Pierre. Le parcours est environ à mi-chemin des 3,5 km prévus à Pontarlier.

8h42. Alors que la septième porteuse, Susanne Pollatschek, allume la flamme, Sébastien Loeb, de retour dans le bus des porteurs, réagit : “il y a une bonne ambiance" affirme-t-il,  “il y a moins de pression qu’en compétition, on est juste là pour profiter du monde, et puis porter les couleurs du sport en France”. Sur le passage de la flamme, de nombreux écoliers attendent les porteurs.

durée de la vidéo : 00h00mn15s
Le public attend le passage de la flamme sur son parcours à Pontarlier, ce mardi 25 juin ©Elisabeth Khanchali / France Télévisions

8h37.  Chaque porteur de la flamme passe environ 3 minutes, et 200 mètres en moyenne, avec la flamme, passage de relais, ou "torche kiss" comme le disent les organisateurs, compris. Une fois les deux torches allumées, les porteurs prennent soin de poser pour le public des deux côtés de la route, l'opération prend près d'une minute. 

8h22 C'est parti ! Après Sébastien Loeb, le pilote automobile, c'est au tour de Bernard Perrin, handi athlète, de porter la flamme.

durée de la vidéo : 00h00mn57s
Le pilote de rallye Sébastien Loeb porte la flamme olympique à Pontarlier dans le Doubs pendant la 40e étape du relais. Suivez le relais de la flamme olympique en direct sur la chaîne numérique france.tv Paris 2024 https://www.france.tv/paris-h24/direct.html ©Chaîne numérique france.tv Paris 2024

► Vous pouvez suivre le parcours de la flamme en direct et tout au long de la journée sur  notre chaîne internet "france.tv PARIS 2024".

8h20. Il y a beaucoup de spectateurs dans les rues de Pontarlier. Les porteurs de flammes sont arrivés en bus à 8 heures, comme prévu. Parmi eux, Quentin Fillon-Maillet. Le champion de biathlon sera le dernier porteur de Pontarlier.  "J'ai eu la chance d'être sélectionné"  se félicite-t-il.  "C'est un bel événement, d'avoir les Jeux en France, c'est exceptionnel, porter la flamme, c'est quelque chose..."

8h15. Bienvenue dans ce direct, nous allons suivre la flamme olympique toute la journée. Première étape, sur sept arrêts dans le Doubs, de la flamme olympique : à Pontarlier dans le Haut-Doubs. 

Le relais, lancé par le pilote automobile Sébastien Loeb, doit durer environ 50 minutes. C'est Quentin Fillon-Maillet qui sera le dernier porteur de cette première session. 

► Vous pouvez suivre le parcours de la flamme en direct et tout au long de la journée sur  notre chaîne internet " france.tv PARIS 2024".

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité