Biathlon. À Lenzerheide, dimanche compliqué pour les Francs-Comtois Lou Jeanmonnot et Quentin Fillon Maillet

Pour la première mass start de la saison, à Lenzerheide (Suisse), la Doubiste Lou Jeanmonnot n'a pas pu faire mieux qu'une 14e place, pour son retour de maladie ce dimanche 17 décembre. Performance décevante également pour le Jurassien Quentin Fillon Maillet, qui termine 17e après plusieurs fautes au tir.

Une journée à oublier pour les biathlètes francs-comtois. Dimanche 17 décembre, ni la Pontissalienne Lou Jeanmonnot, ni le Champagnolais Quentin Fillon Maillet n'ont performé sur la neige de Lenzerheide (Suisse), pour cette première mass start de la Coupe du monde de biathlon.

Retour de maladie pour Jeanmonnot

C'est d'abord Jeanmonnot qui s'élançait à 12h30, pour son retour. Retour oui, car l'athlète de 25 ans était arrêtée depuis une semaine en raison d'une contamination au Covid-19, après un début de saison réussi. La Doubiste avait ainsi loupé le sprint et la poursuite suisse. Et ce manque de rythme s'est fortement ressenti sur les skis, Lou finissant 14e en 37 minutes et 52 secondes, à 1 minute 48 de la vainqueure, sa compatriote Justine Braisaz-Bouchet.

Honnêtement, j'ai fait tout ce que je pouvais. C'était vraiment dur sur les skis, je n'étais vraiment pas bien. J'avais donc à cœur de bien tirer et de prendre le maximum de points.

Lou Jeanmonnot,

biathlète

Le tir, c'est d'ailleurs ce qui lui a permis de limiter les dégâts. Auteure d'un très bon 19 sur 20, Jeanmonnot a réussi à accrocher un top 15 mérité qui récompense son abnégation et son courage. Au classement général, elle reste 10e (278 points).

"QFM", quatre erreurs au tir fatales

Chez les garçons aussi, c'est la soupe à la grimace. Alors qu'il avait signé sa meilleure performance individuelle de la saison la veille, samedi 16 décembre, avec une belle 6e place sur la poursuite, Quentin Fillon Maillet nourrissait de fortes ambitions pour cette mass start.

Le Jurassien disait même avoir compris comment résoudre ses problèmes chroniques au tir couché depuis le début de la saison. Malheureusement, il est retombé très vite dans ses travers, dimanche 17 décembre, avec deux premières fautes sur ses cinq premiers couchés, et une 25ᵉ place à la sortie.

QFM ne reviendra pas mais se rattrapera par la suite en choisissant de tirer vite pour reprendre du temps. Une stratégie payante avec un beau 5 sur 5 au deuxième couché, avant de voir ses efforts réduits à néant par deux nouvelles erreurs au premier tir debout.

Fillon Maillet premier français au classement général de la Coupe du monde

Son sans-faute sur les cinq dernières balles lui permettra d'intégrer le top 20, à la 17e place, en 36 minutes et 22 secondes, loin derrière l'intouchable norvégien Johannes Boe, encore vainqueur (1 minute et 22 secondes d'écart avec QFM)). Fillon Maillet pouvait espérer mieux, lui qui semblait sur une phase ascendante. Il reste tout de même le premier Français au classement général, 14e avec 210 points.

Une chose est sûre, les vacances arrivent à point nommé pour nos deux locaux. Pas de compétition les deux week-ends prochain, fêtes de fin d'année obligent. Prochain rendez-vous en Allemagne, du 4 au 7 janvier, sur les pistes d'Oberhof.