• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La France en vrai

Lundi en seconde partie de soirée et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission La France en vrai

Nouvelles fratries : un film qui s'intéresse aux familles recomposées

Nouvellés fratries, un film de Virginie Saclier / © Aximée productions
Nouvellés fratries, un film de Virginie Saclier / © Aximée productions

Aujourd’hui en France, plus d’un enfant sur dix vit dans une famille recomposée. Qui dit famille recomposée dit, dans de nombreux cas, fratrie recomposée.
Ils ont entre 8 et 25 ans et témoignent d'un quotidien pas toujours simple dans le documentaire Nouvelles fratries, tourné en Bourgogne.

Par Nathalie Guigon

Chaque lundi à 23h05 "La France en vrai" propose deux documentaires qui racontent la vie dans nos régions.

Lundi 2 septembre 2019, France 3 Bourgogne Franche-Comté diffuse deux films consacrés à la famille : "Familles nombreuses, familles heureuses" et "Nouvelles fratries", un film tourné en Bourgogne.

Ils ont entre 8 et 25 ans et témoignent de ce chamboulement quand, du jour au lendemain, des nouveaux frères et sœurs débarquent dans leurs vies.
Il faut alors s’apprivoiser entre nouveaux frères et sœurs et apprendre à vivre ensemble.

Un quotidien pas toujours simple !
 
Extrait documentaire Nouvelles fratries


Entretien avec la réalisatrise, Virginie Saclier qui habite en Bourgogne

► Comment avez-vous eu l’idée de ce film ?

J’ai  moi-même  recomposé  une  nouvelle famille. Mon fils avec qui je vivais seule, a "hérité" à l’adolescence de deux frères rapportés par mon nouveau conjoint. Ça leur a plu… au début. Il avait en quelque sorte des nouveaux "copains" à domicile.

Mais il a vite compris qu’il lui faudrait faire de nombreuses concessions et des efforts pour que tout se passe bien. Tous ces jeunes étaient très motivés pour vivre ensemble mais il leur a fallu du temps pour se découvrir. 
Ils ont appris à se connaître autant dans le partage que dans la rivalité et cette recomposition familiale a mobilisé leurs énergies plusieurs années. 

Sept ans plus tard, quand je regarde évoluer cette fratrie recomposée, je surprends beaucoup de connivence entre ces quasis frères. Ils ne sont pas fusionnels mais quelque chose entre eux est véritablement soudé. Ils font partie de la même "tribu" mais pour autant, ils ne cherchent pas à être toujours ensemble.

Cette fraternité qu’ils se sont construite a le goût particulier d’être discrète. Leurs relations, leurs liens, ils ne les exposent pas au public familial comme pourraient le faire des frères et sœurs de sang qui sans pudeur se chamaillent ou s’adorent devant leurs parents. C’est leur histoire, elle leur appartient intimement. Ils ont été capables de grandir ensemble, d’accorder leurs différences, d’estomper leurs jalousies et de cultiver leurs affinités. 
 
Nouvelles fratries : un documentaire réalisé par Virginie Saclier / © Aximée Productions
Nouvelles fratries : un documentaire réalisé par Virginie Saclier / © Aximée Productions

Aujourd’hui, avec du recul je vois cette aventure comme un privilège. Mais ma vision est celle d’un adulte, celle d’un parent qui veut certainement déculpabiliser d’avoir imposé une nouvelle fratrie à son enfant.

Alors je m’interrogeais. Qu’en pensent au fond ces jeunes confrontés à ces modifications du cercle familial ?

Je voulais avec ce film leur donner la parole pour entendre leurs points de vue. Percer les secrets des nouvelles fratries, comprendre comment se tissent (ou pas) ces liens entre nouveaux frères et sœurs des familles recomposées. Ces jeunes en souffrent-ils ? Qu’ont-ils à gagner dans cette aventure familiale ? Modifie-t-elle leurs personnalités ? 
 
Extrait documentaire Nouvelles Fratries


Cette expérience est-elle positive pour les jeunes ?

Je ne veux pas généraliser, chaque fratrie est différente, chaque famille a son histoire.  

Dans le film nous rencontrons quatre familles de jeunes très différentes. Certains vivent ensemble depuis qu’ils sont tout petits, d’autres seulement depuis trois ans. Leurs histoires sont uniques, parfois tragiques ou drôles, tellement les parcours familiaux sont alambiqués, mais au fond elles se ressemblent.

Du jour au lendemain, ces jeunes se retrouvent face à des inconnus qu’on leur présente comme  étant  des frères et des sœurs et avec qui ils doivent vivre en famille, parfois avec de grosses différences d’âges. Ou bien ils ont des demi-frères ou sœurs avec qui ils ne vivent pas quotidiennement. Ce sont avant tout des jeunes qui ont plusieurs cellules familiales et qui « jonglent », la semaine, les week-ends entre plusieurs fratries.
 
Nouvelles fratries : un documentaire réalisé par Virginie Saclier / © Aximée Productions
Nouvelles fratries : un documentaire réalisé par Virginie Saclier / © Aximée Productions

Ils ont des ressentis similaires, quand à l’enjeu de leur entente. Ils ne se sentent pas « obligés » de réussir à s’entendre mais ils sont très conscient de l’importance de leur entente qui, si elle n’était pas possible ou difficile, pourrait mettre à mal le nouveau 
couple de leurs parents. 

Ils disent tous aussi avoir appris le partage, la tolérance et la patience. Ce sont de beaux apprentissages, on ne peut que s’en réjouir ! Mais ils signalent aussi que c’est une épreuve qui leur « tombe dessus » et qu’ils doivent surmonter.
 
Extrait documentaire Nouvelles fratries


► Est-ce que le film éclaire cette évolution sociale des familles recomposées ?

Ces jeunes sont les premiers témoins et acteurs de la transformation du modèle familial. Notre société n’a aucun repère, aucun modèle, pas même un terme pour qualifier ces relations entre membres de nouvelles fratries.

Doit-on parler d’amour filial ou d’amitié entre eux  ?
Le  lien  sanguin  (demi-frère,  demi-sœur) influence-t-il  malgré tout la relation ?
Est-ce différent pour les quasis frères et sœurs ?
Et que se passe-t-il s’ils se détestent ou tombent amoureux ?

Quand les philosophes parlent d'amour, ils se réfèrent aux concepts grecs qui définissent et classent les différents types d'amours.

Storgê représente l'affection familiale et l'amour filial. Philia symbolise l'amitié, l'amour bienveillant, le plaisir de la compagnie. Agapé incarne l'amour désintéressé, charitable, universel et inconditionnel. Éros évoque l'amour naturel, l'envie et le plaisir corporel.
 
Nouvelles fratries : un documentaire réalisé par Virginie Saclier / © Aximée Productions
Nouvelles fratries : un documentaire réalisé par Virginie Saclier / © Aximée Productions

Ces jeunes intégrés à de nouvelles fratries se retrouvent dans une situation où tous  ces  concepts  d'amour  sont  amalgamés.  Ils doivent  eux-mêmes,  souvent  seuls, sans connaissance et sans vécu, inventer et composer leurs propres affects dans ces  relations avec leurs nouveaux frères et sœurs. Les philosophes n’ont pas tout prévu, l’amour évolue…. 

Ce documentaire explore la nature de cette nouvelle « façon d'aimer » et le sens des  liens  dans  ces  relations  fraternelles

Ces enfants  inventent  une  nouvelle  forme d’amour 2.0, nouvelle génération.

Une nouvelle famille est un espace où tout reste à inventer, où les défis sont nouveaux en terme de vivre ensemble. Ces jeunes ont beaucoup de choses à nous apprendre sur les relations humaines et sur ce que sera le modèle familial de demain.
 
Extrait documentaire Nouvelles fratries

► Nouvelles fratries
Un documentaire réalisé par Virginie Saclier


Une coproduction Aximée Productions et France 3 Bourgogne Franche-Comté
avec le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté

Rediffusé lundi 2 septembre 2019, en seconde partie de soirée
sur France 3 Bourgogne Franche-Comté , après le documentaire

► Familles nombreuses, familles heureuses
Réalisé par Anne-Sophie Lévy-Chambon

Une coproduction ASLC Productions et France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur

Ils ont 3, 4, 7, 10 enfants... Comment, par les temps qui courent, peut-on encore choisir de faire plus de trois enfants et décider de passer la barre des six, voire des dix enfants? Est-ce une philosophie de vie, un rêve, un destin? Le nombre d’enfant fait-il le bonheur ?

En brossant le portrait de quelques-unes de ces familles hors norme et très diverses, Anne-Sophie Lévy-Chambon s’attache à répondre à ces questions.
 
© ASLC Productions
© ASLC Productions


Tout savoir sur la rentrée 2019 de France 3 Bourgogne Franche-Comté

 


 

A lire aussi

Extrait film amateur du 8 septembre 1944 et témoignages ancien maquisard