Bannière résultats municipales

Municipales 2020 en Bourgogne : fusions de listes, maintien, quadrangulaires, les 15 villes à suivre au second tour

Les candidats au second tour des élections municipales du dimanche 28 juin 2020 avaient jusqu’au lundi 2 pour déposer leur liste. En Bourgogne, notons des retraits surprises à la Charité-sur Loire dans la Nièvre, plusieurs cas de quadrangulaires et des maires sortants qui jouent gros.

© France Télévisions

En Bourgogne, le 1er tour n'a pas permis de départager les candidats dans 302 communes. C'est en Côte d'Or que l'on compte le plus de communes où un second tour est nécessaire :

Souvent, les tractations ont duré jusqu'au lundi 1er juin. Voici à quoi ressemblera le second tour dans les principales communes bourguignonnes.Avec quelques surprises !

 

 

Une seule liste à La Charité-sur-Loire

La ville nivernaise pouvait s’attendre à une triangulaire. Finalement, le maire sortant Henri Valès, divers gauche, qui a manqué de 30 voix une élection au premier tour avec 47,4%, se retrouve sûr de voir sa liste élue !
La longue attente entre les deux tours a donné lieu à des discussions tellement houleuses que Jacky Tournefier, divers droite, 38,1% au premier tour et Philippe Pavie, sans étiquette, 14,5%, ont préféré jeter l’éponge. 

 

Des quadrangulaires

A Charnay-les-Mâcon, en Saône-et-Loire, les 5 listes pouvaient prétendre au second tour. Le maire sortant Jean-Louis Andrès ne se représentait pas.
Au 1er tour, Christine Robin, UDI, est arrivée en tête avec 35,7%.
Les deux listes divers droite de Laurent Voisin (17,8%) et Serge Gaulias (15,9%) ont annoncé leur fusion. Jean-Pierre Petit, divers gauche et Roland Plantier, adjoint au maire sortant, sans étiquette, ont également déposé leur liste.

A Sens, la maire sortante Marie-Louise Fort (LR) est en ballotage favorable (39,2%) avec plus du double du score de ses concurrents. Elle les retrouve au second tour : Laurent Moinet (sans étiquette), Julien Odoul (Rassemblement National) et Mathieu Bittoun (divers gauche). La participation au premier tour ne s'élevait qu’à 35,2%.

 


A Prémery dans la Nièvre, où Jean Marceau ne se représentait pas, les résultats du premier tour étaient serrés. Tout se jouera le 28 juin entre Alexis Plisson (29,1%), Gilbert Germain (27,4%), Monique Choquel (24,7%) et Éric Boubin (18,8%)

A Cluny, en Saône-et-Loire, le maire sortant Henri Bonia, divers droite, est en difficulté avec seulement 26 % des voix. Il est devancé par Marie Fauvet, divers gauche, 36,8%.
Paul Galland, divers gauche (23,7%) et Jacques Loron, divers droite (13,4%) se maintiennent également.

 

D’autres fusions confirmées 

A Auxonne, où Raoul Langlois ne se représentait pas, c'est un duel serré qui s'annonce. Jacques-François Coiquil, divers centre, est arrivé en tête au premier tour avec 43,7%. Le 28 juin, il sera face à Fabrice Vauchey (31.7% des voix), dont la liste sans étiquette tendance droite a fusionné avec celle de Nathalie Roussel (24,6 % des voix), qui se retrouve 4ème après la fusion.

A Montceau-les-Mines, la maire sortante divers droite Marie-Claude Jarrot se retrouve en ballotage dans une triangulaire incertaine. Avec 40% des suffrages recueillis au premier tour, elle se retrouve face  à une gauche unie. Laurent Selvez sera le chef de file de la liste issue de la fusion avec celle d’Eric Commeau. Ils avaient obtenu 24,4% et 18,8% mi-mars. La liste d’extrême-droite de Lilian Noirot avait atteint 14,8%.


A Auxerre, le maire sortant Guy Ferez, soutenu par le PS et LREM, fait alliance avec l’une des listes « vertes », celle de Maud Navarre. Tous deux appartenaient à la même équipe municipale. Guy Férez espère profiter d’une réserve de voix alors qu’il se trouve en ballotage défavorable, devancé de 4% par la liste de droite de Crescent Marault au premier tour. Mathématiquement, en ajoutant les 10% de Maud Navarre à ses 33%, Guy Ferez pourrait reprendre le dessus. EELV a fait le choix d’une union qui peut arriver au pouvoir plutôt qu’une fusion des 2 listes de sensibilité écologique. Celle de Denis Roycourt reste en piste (13,3% en mars)

 

Des triangulaires 

Varennes-Vauzelles, dans la Nièvre, passée à droite après des décennies de communisme, la gauche est arrivée en tête avec Olivier Sicot (PCF) qui a totalisé 41 % des voix au 1er tour. Il peut espérer bénéficier d'un report des voix des électeurs de Philippe Morand (11,8% au 1er tour) qui se retire. La maire sortante Isabelle Bonnicel a obtenu 28,2% des suffrages. Catherine Robin-Chauvot, son ex-adjointe, a totalisé 19,1% au premier tour.

A Villeneuve-sur-Yonne, malgré ses 20% en mars, Michel Der Agobian, sans étiquette, n’a pas déposé de liste au second tour. Le maire sortant Cyril Boulleaux, divers gauche, vise un 4ème mandat. Il est arrivé en tête avec 36,2%, devant la liste sans étiquette de Nadège Naze (28,7%)
Le Rassemblement National, avec Cyril André, frôle les 15%.

A Cosne-sur-Loire, la deuxième ville la plus peuplée de la Nièvre, le maire sortant divers droite Michel Veneau est arrivé en tête avec 34,9% des suffrages. Il retrouvera face à lui la liste sans étiquette de Daniel Gillonnier 31,8% et celle d’Alain Dherbier, ancien maire PS (23,7%)

A Dijon, François Rebsamen brigue un 4ème mandat. Arrivé en tête avec 38,2% des voix, seules deux autres listes peuvent se maintenir, à droite celle d’Emmanuel Bichot (19,9%), et pour EELV, celle de  Stéphanie Modde (15,1%)

 


A Beaune, Alain Suguenot (LR) est cette fois contraint à un deuxième tour. Il a totalisé 48,1 % des voix en mars. Face à lui, le candidat LREM, Eric Monnot (28,1%) et Carole Bernhard pour l’union de la gauche (12,4%)

A Avallon, il a manqué 27 voix au maire sortant centriste Jean-Yves Caullet pour passer dès le premier tour (48,6%)
Le 28 juin il sera opposé à Sonia Patouret, divers droite (35,6%) et Fanny Bouvier, la candidate du Rassemblement National (12,0%)
 

Un duel serré à Autun 

En Saône-et-Loire, la compétition s’annonce serrée à Autun. Frédéric Brochot, candidat divers droite est arrivé en tête en ayant séduit 45,2% des électeurs au premier tour. Il a devancé le maire sortant, Vincent Chauvet (43,8%) de 58 voix.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter