• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Qui empoisonne les oies de Neuvy-sur-Loire ?

Depuis le début de l'année, huit oies ont disparu. / © Gérard Houin/Belpress/Maxppp
Depuis le début de l'année, huit oies ont disparu. / © Gérard Houin/Belpress/Maxppp

À Neuvy-sur-Loire, à la frontière entre la Nièvre, le Loiret et le Cher, un troupeau d'oies vivait en liberté dans les rues du village depuis des années. Mais en quelques mois, les disparitions se sont multipliées, jusqu'à un empoisonnement fin avril 2019.

Par Mary Sohier

Qui en veut aux oies de Neuvy-sur-Loire ? Depuis le début de l'année 2019, les volatiles, semi-sauvages, qui se promenaient dans les rues du village, disparaissent. Au total, en quelques mois, huit oies sont décédées. Alors que certaines ont été retrouvées écrasées, trois autres ont été découvertes mortes au bord de la route. Elles ont autopsiées par le vétérinaire du village qui a conclu à un empoisonnement. Dans les intestins, des grains de blé de couleur rose ont été retrouvés. Les analyses toxicologiques révèleront la présence d'alphachloralose.

Une seule oie en vie

En 2014, des habitants se plaignaient du caractère parfois agressif des volatiles mais depuis, la cohabitation semblait sereine et l'empoisonnement a créé un choc : "J'ai trouvé ça bête qu'on s'en prenne à des animaux qui ne demandaient rien à personne", "Mes enfants trouvaient ça génial. Les oies, c'est l'emblême de Neuvy".
 

Aujourd'hui, il reste une seule oie en vie. L'animal est mise à l'abri dans un lieu tenu secret. Le maire a porté plainte contre X pour tenter de trouver le responsable de cette série noire. Quand la menace sera levée, il compte bien reconstituer le troupeau d'oies, qu'il abritera dans un premier temps dans un parc protégé, avant de leur rendre la liberté.
 

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus