Salon de l'agriculture : pommes, courgettes, olives... Savez-vous ce qui est vraiment produit en Provence ?

La région PACA offre une agriculture variée avec un territoire s'étendant du littoral à la haute montagne. La viticulture est dominante, surtout dans le Vaucluse, alors que l'élevage est prépondérant dans les départements de montagne. La région Paca est aussi la première de France en agriculture biologique. Tour d'horizon des produits phares et des cultures de Provence.

La région Provence-Alpes-Côtes-d'Azur (Paca) est une région de contraste géographique et de variété géologique. Avec un climat méditerranéen, elle se positionne comme une des régions les plus actives en termes de production agricole avec des produits connus et reconnus par des labels et des appellations d'origine contrôlées, mais aussi en se positionnant comme la première région de France en agriculture biologique.

La première région productrice de pommes et de riz

La région Paca est une des plus riches en termes de production agricole : 78% des exploitations ont une orientation exclusivement végétale (contre 42% sur le plan national), 17% une orientation exclusivement animale (35% sur le plan national) et 5% un profil mixte culture et élevage (23% sur le plan national).

La région est sur la première marche du podium pour la production de laitue, chicorée, pommes, poires, potiron, courgettes, raisin de table, lavande, lavandin, riz, figues, olives, fleurs coupées, ail et cerises.

En ce qui concerne, les tomates, les fraises, les aubergines, nectarines, vins (rosés, rouges), pêches, prunes, bettes, amandes, céleri et poivron, en Paca, les agriculteurs fournissent de telle sorte que notre région est la deuxième la plus productive de France.

Et sur la troisième marche du podium en termes de productivité, notre région est reconnue pour ses melons, abricots, la mâche, les artichauts et le raisin de cuve.

La région Paca est la seconde région pour les surfaces en vignes et la 3ᵉ région pour les fruits frais.

Il y a 19 200 exploitations agricoles en Paca et cela fait travailler 39 000 personnes en équivalent temps plein. L’agriculture réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 3,3 milliards d’euros, avec des produits à forte valeur ajoutée comme le vin rosé ou les essences et huiles essentielles utilisées par les industries de la cosmétique et de la pharmacie.

Un paysage façonné par les cultures de blé et de tomates 

Il y a d'abord les "grandes cultures" avec 76 000 ha de surface agricole utilisée dont les céréales : 64 365 ha. La filière est représentée largement par la culture du blé dur avec plus de 5 000 producteurs dans la région produisant environ 390 000 tonnes.

Les légumes viennent ensuite avec 13 300 ha, suivis par l'horticulture avec 950 ha dont 317 ha de serres. La production légumière en Paca se caractérise par la grande diversité des produits et des modes de production. Elle est concentrée dans les Bouches-du-Rhône (54% des exploitations légumières), le Vaucluse (32%) et le Var (13%). Les principales cultures sont la tomate, les salades, les melons.

L'arboriculture représente 30 700 ha de surface agricole dont 10 061 ha pour l'oléiculture. La production fruitière représente 28% de la valeur de la production agricole régionale, elle se répartit essentiellement sur les Bouches-du-Rhône (42%), le Vaucluse (36%) et les deux départements alpins (21%, centrés sur la vallée de la Durance).

Près de 8 200 exploitations ont des surfaces en vergers. Les principales productions en Paca sont la pomme avec 420 000 t ; le raisin de table avec 37 000 t ; la cerise avec 18 000 t ; la poire avec 100 000 t ; les pêches et nectarines avec 120 000 t ; l’abricot avec 26 000 t et la fraise avec 4 500 t.

Et pour finir, les plantes à parfum et aromatiques occupent 23 400 ha de la région. Il s’agit principalement de lavande et de lavandin sur les plateaux secs et calcaires de Haute-Provence, mais aussi de nombreuses autres espèces (sauge, thym, romarin, estragon, menthe poivrée, sarriette, etc) cultivées sur des surfaces plus modestes. Il y a aussi les plantes à parfum de la région de Grasse (rose de mai, violette, jasmin, fleur d’oranger).

Des spécialités reconnues comme le Miel de Provence

Terre de contrastes, la région Paca se caractérise par une diversité de productions agricoles
méditerranéennes et alpines. La qualité des produits et le savoir-faire des producteurs sont reconnus par différents signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine, comme les labels AOP, AOC, IGP et Label Rouge (LR). 

Plus d'une exploitation sur trois de la région Paca est spécialisée dans la viticulture (40%), notamment dans le Var et le Vaucluse, et arboriculture (39%). L'élevage ovin représente 9 % des exploitations et les exploitations bovines sont très peu représentées (1,5%).

L'élevage est prédominant dans les départements de montagne (Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute Provence).

Dans les Hautes-Alpes :

  • La tomme du Champsaur 
  • Miel de Provence 
  • Pommes des Hautes-Alpes
  • Le Bleu du Queyras 

Dans le Vaucluse :

  • La cerise des coteaux du Ventoux 
  • Le raisin muscat du Ventoux
  • Le Melon de Cavaillon
  • Fraise de Carpentras
  • La truffe noire 
  • L'Ail de Piolenc
  • La Pistache de Provence 

Dans le Var :

  • Figue de Solliès
  • La prune séchée de Brignoles
  • Châtaignes et marrons du Var

Dans les Alpes-Maritimes:

  • Le Citron de Menton

Dans les Bouches-du-Rhône:

  • Riz de Camargue
  • Sel de Camargue
  • Le Taureau de Camargue 
  • Les olives cassées des Baux-de-Provence

Dans les Alpes-de-Haute-Provence :

  • Le Banon 
  • La lavande
  • Herbes de Provence 
  • L'Agneau de Sisteron

Emblématiques de la Provence, les plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PAPAM) s'étendent sur  23 400  hectares, avec principalement de la lavande et du lavandin (hybride entre la lavande et l’aspic).

Paca est la première région productrice de France pour ces deux espèces, cultivées surtout sur les hautes terres du Vaucluse pour la lavande (plateau d’Albion) et dans les Alpes-de-Haute-Provence pour le lavandin (plateau de Valensole). On compte plus de 1 000 exploitations cultivant des PAPAM.

La Provence, première région pour l'agriculture bio

Au niveau national, 10,7% de la surface agricole française est conduite en bio, et c'est Paca la meilleure élève.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la première région Bio de France avec 37,1% de la surface agricole régionale. Fin 2023, elle comptait 5167 fermes bio engagées, soit 213 851 ha de bio dans la région Paca.

Le Vaucluse est le premier département viticole bio de France. Les Hautes-Alpes et le Var sont les départements français où la part de la surface bio est la plus importante. 

La région Paca est la seconde région pour les surfaces en vignes bio et la 3ᵉ région pour les fruits frais bio.

En termes de surface agricole utilisée en bio, les Alpes-de-Haute-Provence et les Bouches-du-Rhône sont les 1ᵉʳˢ départements, essentiellement du fait d'une progression importante des surfaces fourragères.