Violents orages ce 1er mai : les canons anti-grêle activés pour protéger les vignes de Bourgogne

La nuit du 1er au 2 mai s'annonce agité dans le ciel de Bourgogne, surtout dans l'Yonne. Le département est en alerte orange. La Côte-d'Or, la Saône-et-Loire et la Nièvre sont en jaune. Pour protéger les vignes, les canons anti-grêle sont activés.

► MISE À JOUR 18h50. De fortes rafales de vent commencent à être observées dans l'Yonne et en Côte-d'Or, selon le site Keraunos. Les premiers orages arrivent sur l'Auxerrois, indique Météo89.

Météo France annonce "de fortes pluies, un risque de grêle, de fortes rafales de vent et de nombreux impacts de foudre". Ce mercredi 1er mai, l'Yonne est placée en alerte orange aux orages. L'épisode devrait commencer autour de 17 heures, par le sud du département, avant de remonter vers le nord jusqu'au milieu de la nuit. 

Une dégradation "sévère pour la saison"

Les prévisions météo annoncent 15 à 30 mm "en peu de temps" et "jusqu'à 40 à 50 mm localement" en quelques heures. Le vent, lui, va souffler fort, 70 à 90 km/h. Le site Météo89 parle d'une "dégradation orageuse sévère pour la saison".

La Nièvre et la Côte-d'Or sont en alerte jaune aux orages ; la Saône-et-Loire est en alerte jaune aux orages mais aussi aux crues. 

 

Inquiétude dans les vignes

Cette météo a de quoi inquiéter les viticulteurs de Bourgogne. Dans l'Yonne, le département le plus exposé aux intempéries, les vignobles de Chablis, Irancy, Saint-Bris, Vézelay seront-ils épargnés ? "Nous sommes très inquiets", confie Pierre-Louis Bersan, viticulteur à Saint-Bris-le-Vineux.

Il va falloir croiser les doigts et espérer que les générateurs anti-grêle mis en place en 2017 fassent bien leur travail et évitent une nouvelle catastrophe.

Pierre-Louis Bersan

viticulteur, Saint-Bris-le-Vineux

Car la semaine précédente, un épisode de gel de printemps a déjà fait des ravages, et "causé de gros dégâts sur certaines parcelles" du domaine Bersan. 

► À VOIR : Après l'épisode de grêle de 2017, les viticulteurs de l'Yonne s'équipent de générateurs anti-grêle

Ailleurs en Bourgogne, la vigilance est aussi de mise. En Saône-et-Loire, sur la côte chalonnaise notamment, les canons anti-grêle sont également activés. "Il y en a 140 au total, environ un tous les 10 kilomètres", explique à France 3 Thiébault Huber, le président de l’Arelfa (association régionale d'étude et de lutte contre les fleaux atmosphériques).

Comment fonctionnent ces canons ? Ils envoient des sels d'argent dans les nuages, ce qui permet de réduire la taille des grêlons. "On protège ainsi 42 000 hectares de vigne, toute la Bourgogne et le Beaujolais, jusque dans le Morvan et le Charolais", précise Thiébault Huber. Reste à savoir si ces canons seront suffisamment efficaces. Ces dernières semaines, les épisodes météo extrêmes se sont multipliés dans la région.

Le printemps de tous les dangers ?

Un brusque coup de froid s'est abattu sur toute la Bourgogne une semaine plus tôt. Le gel a fait des dégâts dans les vignes, notamment en Côte-d'Or et dans l'Yonne, même si les parcelles des grands crus ont pu être préservées.  

► À LIRE AUSSI : "90 % de nos vignes ont gelé" : en quelques heures, ce vigneron de Bourgogne a presque tout perdu

Le 8 avril dans l'Yonne, un épisode orageux a fait tomber des grêlons de 4 centimètres de diamètre sur une partie du département. Cette fois, plusieurs producteurs de fruits et de céréales ont vu une partie de leurs parcelles détruites. 

Autre épisode météorologique notable : il y a un mois tout pile, le week-end de Pâques, la Bourgogne était touchée par des inondations monstres ; une crue qui s'est avérée être centennale (une fois tous les 100 ans). De nombreuses communes ont été touchées, en particulier en aval du barrage de Pont-et-Massène en Côte-d'Or. Les dégâts matériels étaient impressionnants. Météo France avait placé la Côte-d'Or, l'Yonne et la Saône-et-Loire en alerte rouge.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité