Colère des agriculteurs : SOS géant lumineux, A6 et A19 bloquées, RCEA... Ce qu'il faut retenir des actions jeudi en Bourgogne

Alors que la mobilisation des agriculteurs prend de l'ampleur partout en France, ce jeudi 25 janvier marque la première journée d'actions en Bourgogne. Des manifestations et rassemblements ont eu lieu dans l'Yonne, en Saône-et-Loire ainsi qu'en Côte-d'Or.

L'acte 1 de la mobilisation. Ce jeudi 25 janvier, les agriculteurs de Bourgogne ont rejoint à leur tour le mouvement de protestation de la profession. Opérations "escargot", barrages filtrants... plusieurs actions se sont déroulées dans la région. France 3 Bourgogne fait le point.

Pour suivre les actions menées ce vendredi et connaître les blocages en Bourgogne, c'est ici.

Ce qu'il faut retenir

  • Des manifestations ont lieu dans l'Yonne, en Saône-et-Loire et en Côte-d'Or ce jeudi 25 janvier. La Nièvre sera, elle, concernée par des actions d'agriculteurs demain.
  • Les actions menées par les manifestants consistent surtout en des opérations "escargot". L'objectif est de montrer qu'ils sont "présents et en colère", nous confiait mercredi un agriculteur qui participe à la mobilisation.
  • Les présidents de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs se sont rendus dans l'Yonne pour rencontrer les agriculteurs présents sur un point de blocage.
  • En Côte-d'Or, les syndicats durcissent la mobilisation. Des blocages autoroutiers auront lieu cette nuit et devraient durer au moins jusqu'à samedi.

► À LIRE AUSSI : Colère agricole : A6, A19, RCEA... les routes et autoroutes vont-elles restées bloquées en Bourgogne ? 

Autoroutes fermées dans l'Yonne, les agriculteurs de Saône-et-Loire occupent le rond-point de Montchanin

18h22 - la nuit est tombée, comme annoncé, les agriculteurs ont allumé un SOS géant avec leurs phares dans un champ proche de l'aérodrome de Pouilly-Maconge. Voilà la vue depuis le drone de France 3 Bourgogne-Franche-Comté. 

 ► À LIRE AUSSI -  VIDÉO. Colère des agriculteurs : en Côte-d'Or, des centaines de tracteurs forment un gigantesque SOS vu du ciel

17h30 - L'information est tombée. Les agriculteurs près de de Nitry sur l'A6 ont annoncé passer la nuit au péage. Les manifestants au blocage de Saint-Denis-lès-Sens envisagent de monter à Paris pour un blocage demain.

17h20 - Quid de la suite de la mobilisation dans les autres départements de la région ? On sait d'ores et déjà que des actions auront lieu en Côte-d'Or et dans la Nièvre. La suite des événements est en revanche plus floue dans l'Yonne et en Saône-et-Loire. Toutes les informations dans cet article

17h - Les agriculteurs commencent à se rassembler en Côte-d'Or, pour la première manifestation à l'appel des syndicats dans le département. Ils vont réunir leurs tracteurs sur l'aérodrome de Pouilly-en-Auxois - Mâconge afin d'y dessiner un "SOS" géant.

16h - En Côte-d'Or, les syndicats durcissent le ton. Alors qu'une simple opération de communication était prévue ce jeudi, la FDSEA 21 a annoncé dans l'après-midi un blocage de l'A6 à Pouilly-en-Auxois entre 20 heures et 21 heures. Puis, vendredi, c'est un blocage au péage de Beaune Sud qui aura lieu.

15h30 - La mobilisation bat toujours son plein dans l'Yonne et en Saône-et-Loire. "On ne sait pas à quelle heure on va partir", explique Thibaud Renaud, président des Jeunes Agriculteurs 71. "Pour l'heure, rien n'est décidé : on verra comment on s'organise pour la suite plus tard. Ça peut être dans une heure, ou dans dix. On va suivre l'avis du réseau et on décidera après."

14h45 - En soutien au mouvement, la ville de Chalon-sur-Saône a installé une banderole sur la façade de l'hôtel de ville. "La ville de Chalon solidaire des agriculteurs de France", peut-on y lire.

14h20 - Les autoroutes dans l'Yonne (A6 et A19) sont toujours fermées dans les deux sens en raison des manifestations, entre les échangeurs 20 et 22 et 17 et 1. La préfecture recommande d'emprunter les déviations mises en place.

13h45 - "Aujourd'hui, on veut vraiment vivre de notre métier dignement. On en a marre d'être en compétition avec des pays qui ne respectent pas nos normes", affirme Maxime Bonnot, éleveur bovin en Saône-et-Loire, et présent sur le rond-point de Montchanin. "Sur nos étals, il faut vraiment qu'il y ait nos produits. On a la meilleure agriculture au monde, il faut le dire et qu'on puisse vivre de notre métier."

13h - À Nitry, ce sont pas moins de 150 agriculteurs qui sont mobilisés. En Saône-et-Loire, sur le rond-point de Montchanin, nos journalistes dénombrent environ 70 tracteurs.

On ne peut pas dire que les mesures qu'on propose suffiront à contenter le terrain, tant la crise est grande.

Arnaud Gaillot,

président des Jeunes Agriculteurs, à France 3 Bourgogne

12h25 - Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, et Arnaud Gaillot, président des Jeunes Agriculteurs, sont les invités du journal télévisé ICI 12/13 de France 3 Bourgogne. "L'enjeu, c'est ce qu'on aura demain dans nos assiettes", déclare au micro de France 3 Bourgogne Arnaud Rousseau. "Depuis près de 20 ans, on accumule normes et règles, et on ne nous permet plus d'entreprendre. On avait prévenu en novembre avec les panneaux retournés, aujourd'hui, c'est l'explosion." L'interview complète est à retrouver ici.

11h50 - La FDSEA de la Nièvre, seul département de Bourgogne dans lequel les manifestations auront lieu vendredi, a révélé son plan d'action pour le 26 janvier. Plusieurs routes et échangeurs seront concernés par la mobilisation des agriculteurs autour de Nevers, dès 7h50 le matin. Tous les détails sont à retrouver dans cet article.

11h25 - En Saône-et-Loire, les premiers tracteurs sont arrivés à Montchanin. Ils s'installent au rond-point "Jeanne-Rose", où tous les convois vont se rassembler.

La réelle problématique est notre revenu paysan, pas l'existence de normes.

La Confédération paysanne de Saône-et-Loire,

dans un communiqué le 25 janvier 2024

11h15 - La présidente de la Confédération paysanne (CP), l'un des principaux syndicats d'agriculteurs, s'est dite ce jeudi matin prête "à se mobiliser sur le terrain". Dans la matinée, la section départementale de Saône-et-Loire s'est elle-même fendue d'un communiqué : "nous refusons d'abandonner le combat pour un revenu digne issu de notre activité agricole elle-même", a-t-elle indiqué, tout en dénonçant les "mirages" proposés aux agriculteurs par "le gouvernement et d'autres syndicats agricoles". La CP a déjà organisé une manifestation le week-end dernier dans la Nièvre, au sujet de "l'agrivoltaïsme".

10h40 - Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, et Arnaud Gaillot, président des Jeunes Agriculteurs, sont tous deux attendus dans l'Yonne à la mi-journée. Ils doivent rencontrer les présidents des sections départementales des deux syndicats à Nitry. La FNSEA et les JA sont les deux organisations à l'origine du mouvement des agriculteurs en France.

10h35 - Les manifestants réunis au péage d'Auxerre Sud viennent de prendre la route en direction de Nitry, l'un des "points de blocages" où les agriculteurs icaunais sont invités à se rassembler. D'après nos journalistes sur place, ils sont plus d'une centaine sur place, tandis qu'une quarantaine se trouve à Avallon.

10h20 - Pour ceux d'entre vous qui devaient emprunter l'autoroute dans l'Yonne, l'A6 (entre Tonnerre et Avallon, sorties 20 et 22) et l'A19 sont désormais fermées dans les deux sens. Les manifestants ont en effet emprunté l'autoroute. Vous pouvez suivre en direct l'évolution de la situation via cette carte.

10h05 - À Moroges, en Saône-et-Loire, environ 50 agriculteurs se sont réunis avec une vingtaine de tracteurs. Ils s'apprêtent à emprunter la RCEA en direction de Montchanin, où tous les agriculteurs prenant part à la mobilisation dans le département sont invités à se rassembler.

9h40 - Depuis 9h10 environ, l'A6 est fermée dans l'Yonne à hauteur du kilomètre 229, vers Avallon. L'A19 est elle aussi fermée au kilomètre 4, à hauteur de la sortie 1. Des fermetures liées aux manifestations, puisque les agriculteurs se sont rassemblés dans ces secteurs.

Circulation impactée dans l'Yonne et en Saône-et-Loire

C'est dans l'Yonne que la contestation risque d'être la plus forte ce jeudi. La la fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) 89 et les Jeunes Agriculteurs (JA) organisent plusieurs opérations "escargot" sur les autoroutes, à proximité de péages stratégiques sur l'A6 et l'A39.

► À LIRE AUSSI - CARTE. Colère des agriculteurs : autoroutes bloquées, manifestations... découvrez les actions prévues en Bourgogne

Concrètement, des rassemblements auront lieu à partir de 9h30 aux péages d'Auxerre Sud (direction Lyon) et Avallon (direction Paris), avec un point de blocage à Nitry. Deux autres se mettront en place à la même heure aux péages de Saint-Denis-les-Sens (direction Courtenay) et Savigny-sur-Clairis (direction Sens), avec un point de blocage à Villeroy.

En Saône-et-Loire, le rendez-vous est également donné à 9h30 dans trois communes : Autun, Moroges et Perrecy-les-Forges. Le premier convoi empruntera la route départementale 680, les deux autres la RCEA. Ils rallieront vers 11 heures le rond-point "Jeanne-Rose" de Montchanin. À noter que les agriculteurs devraient circuler sur une seule file et laisser la deuxième libre aux automobilistes. La préfecture recommande toutefois d'éviter les secteurs concernés.

En Côte-d'Or, un rassemblement aura lieu à partir de 17 heures à l'aérodrome de Pouilly-en-Auxois - Mâconge. Pas de blocage ici non plus : les manifestants sont invités à se rendre sur place en tracteur pour dessiner un "SOS" avec leurs véhicules.

Des premières mesures gouvernementales d'ici la fin de semaine

Hier, mercredi 24 janvier, la FNSEA et les JA ont adressé une liste d'une centaine de revendications au gouvernement, regroupées en 24 thèmes globaux. Les syndicats réclament des "réponses immédiates sur la rémunération, dont une aide d'urgence aux secteurs les plus en crise".

Pour rappel, les agriculteurs dénoncent notamment une surcharge de normes et de travail administratif, ainsi que la flambée du coût des matières premières et du gasoil. En réponse à leurs doléances, le Premier ministre Gabriel Attal réunit ce jeudi matin les ministres de l'Économie, de la Transition écologique et de l'Agriculture. Des premières mesures doivent être annoncées d'ici la fin de semaine.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité