REPLAY. Guide Michelin 2023 : les quatre faits marquants de la cérémonie des Etoiles

La cérémonie du guide Michelin 2023 s'est tenue ce lundi 6 mars en Alsace, à Strasbourg. 44 nouveaux restaurants, dont 37 en région, sont étoilés. Quelles adresses ont reçu une première, deuxième ou troisième étoile ? Revivez le direct.

La cérémonie des Etoiles a débuté ce lundi 6 mars à 10 heures au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg.

Pour la première fois, tous les chefs étoilés de France ainsi que ceux triplement étoilés d'Europe sont conviés à la cérémonie. Plus de 500 chefs sont présents pour l'événement présenté par la journaliste Anaïs Bouton : "L'Alsace est une région a une histoire, un caractère, une dynamique. C'est un carrefour qui brille par sa culture et par son ouverture au monde", a-t-elle salué.

1. Alexandre Couillon, seul chef triplement étoilé 

Le chef Alexandre Couillon remporte sa troisième étoile au guide Michelin. Très ému, il a tenu à remercier ses anciennes équipes comme celle qui travaille actuellement dans son restaurant La Marine à Noirmoutier, en Vendée.

À la suite de la sélection 2023, voici la carte à jour des restaurants triplement étoilés en France : 

L'adresse d'Alexandre Couillon, ornée d'un macaron supplémentaire, fait son entrée sur cette prestigieuse carte. 

2. Quatre restaurants remportent une deuxième étoile

Voici les quatre tables qui rentrent dans le top 100 des restaurants français.

  • L'Amaryllis - Cédric Burtin (Saint-Rémy, Saône-et-Loire)
  • Château de Baulieu - Christophe Duffosé (Busnes, Pas-de-Calais)
  • Cyril Attrazic - Cyril Attrazic (Aumont-Aubrac, Lozère)
  • L'auberge de Montmin - Talloires-Montmin (Haute-Savoie) 

Mallory Gabsi, 26 ans, décroche le prix du jeune chef 2023. Son établissement parisien a également reçu sa première étoile. Le prix du chef mentor été décerné à Michel Troisgros du restaurant Troisgros - Le Bois sans Feuilles, à Ouches (Loire).

3. 39 restaurants nouvellement étoilés

Dans le sud-est de la France, sept restaurants ont remporté leur première étoile : 

  • Château d'Origny - Julien Laval (Ouches, Loire)
  • Restaurant de la Loire - Fabien Raux (Pouilly-sur-Charlieu, Loire)
  • L'Incomparable (Tresserve, Savoie)
  • Couleurs de Shimatani - Yuichiro et Mika Shimatani (La Ciotat, Bouches-du-Rhône)
  • Château Eza - Justin Schmitt (Eze, Alpes-Maritimes)
  • Faventia - Christophe Schmitt (Tourrettes, Var)
  • La Mutinerie - Nicolas Seibold (Lyon, Rhône)

Voici les 10 restaurants nouvellement étoilés dans l'ouest de la France :

  • La Gouesnière / Maison Tirel-Guérin - Thomas Vonderscher (La Gouesnière, Ille-et-Vilaine)
  • La Table des Pères - Jérôme Jouadé (Piré-Chancé, Ille-et-Vilaine)
  • Les Chemins, domaine de Primard - Romain Meder (Gainville, Eure-et-Loirà)
  • Arbore & Sens - Clément Dumont (Loches, Indre-et-Loire)
  • Ezia - Nicoas Aubry (Montlivault, Loir-et-Cher)
  • Les Reflets - Nathan Cretney (La Roche-sur-Yon, Vendée)
  • L'Abissiou - Boris Harispe (Les Sables d'Olonne, Vendée)
  • L'Epicurien / Abbaye de Villeneuve - Aymeric Depogny (Les Sorinières, Loire-Atlantique)
  • Maison Desamy - Simon Bessonnet (Mareuil-sur-Lay, Vendée)
  • Les Cadets - Charles Bernabé (Nantes, Loire-Atlantique)

Dans le quart sud-ouest : 

  • Ressources - Tanguy Laviale (Bordeaux, Gironde)
  • La Maison de Pierre - Nicolas Montceau (Hasparren, Pyrénées-Atlantiques)
  • La Table Mirasol - Philippe Lagraula (Mont-de-Marsan, Landes)
  • Maison Ruffet - Chrirtophe Canati (Pau, Pyrénées-Atlantiques)
  • Aumi - Mickaël Clautour (Puymoyen, Charente)
  • Granit - La Mécanique des Frères Bonan - Clément Bonano (Colombières-sur-Orb, Hérault)
  • Villa Pinewood - Thomas Cabrol (Payrin-Augmontel, Tarn)
  • L'Arrivage - Jordan Yuste (Sète, Hérault)
  • Rouge - Georginia Viou (Nîmes, Gard)

Pour terminer, voici les nouveaux restaurants étoilés dans le nord-est : 

  • Enfin - Lucas Engel (Barr, Bas-Rhin)
  • de:ja - Jeanne Satori & David Degoursy (Strasbourg, Bas-Rhin)
  • Relais de la Poste - Thomas Koebel (La Wantzneau, Bas-Rhin)
  • Arborescence - Félix Robert (Croix, Nord)
  • Pureté - Gérard Guille (Lille, Nord)
  • Villa 9Trois - Camille Saint-M'Leux (Montreuil, Seine-Saint-Denis)
  • Omar Dhiab - Omar Dhiab (Paris 1er)
  • Maison Ruggieri - Martino Ruggieri (Paris 8e)
  • Astrance - Pascal Barbot (Paris 16e)
  • Ortensia - Terumitsu Saito (Paris 16e)
  • Anona - Thibaut Spiwack (Paris 17e)
  • Mallory Gabsi - Mallory Gabsi (Paris 17e)
  • Rozo - Diego Delbecq & Camille Pailleau (Marcq-en-Barœul, Nord)

4. Les résultats des prix annexes

Serge Ubs, sommelier à l'Auberge de l'Ill, a remis le titre du meilleur sommelier 2023 à :

  • Cyril Kocher, du restaurant Thierry Schwartz à Obernai (Bas-Rhin)
  • Gaby Benicio du restaurant Äponem - l'Auberge du Presbytère à Vailhan (Hérault)

Les deux lauréats du prix du service sont :

  • Frédéric Rouen de L’Alter-Native à Béziers (Hérault)
  • Claire Sonnet du Restaurant Louis XV à l’Hôtel de Paris à Monaco. Son chef Alain Ducasse est venu chercher le prix en personne.

Depuis 2019, le guide Michelin remet le prix passion Dessert qui récompense les meilleurs pâtissiers. Voici le palmarès 2023 :

  • Marius Dufay - Mirazur à Menton (Alpes-Maritimes)
  • François Josse - Rouge à Nimes (Gard)
  • César Troisgros et Romain Puybareau - Troisgros / Le bois sans feuilles à Ouches (Loire)
  • Les Explorateurs - Hotêl Pashmina à Val Thorens (Savoie)
  • Aurélie Collomb-Clerc - Flocons de sel à Megève (Haute-Savoie)
  • Pierre-Jean Quinonera - Le Baudelaire (Paris)
  • Germain Decreton - Jules Verne (Paris)

Huit restaurants ont obtenu une Etoile verte, une récompense qui salue les adresses pour leur démarche éco-responsable. Au total, 90 établissements ont reçu cette distinction :

  • Le Château de Beaulieu - Christophe Duffosé à Busnes (Pas-de-Calais), doublement étoilé
  • de:ja à Strasbourg (Bas-Rhin), nouvellement étoilé
  • Villa Pinewood à Payrin-Augmontel (Tarn), nouvellement étoilé
  • Domaine de Primard (Eure-et-Loir), étoilé
  • Jardin Secret à Cortignac (Var)
  • La Bòria à Veyras (Ardèche)
  • Le Doyenné à Saint-Vrain (Essonne)
  • Ruche à Gambais (Yvelines)

En introduction, le président de la Collectivité européenne d'Alsace (CeA) Frédéric Bierry a pris la parole. Il a notamment salué les lycéens apprentis d'Alsace, qui ont été particulièrement applaudis par la salle Erasme. A la fin de son intervention, Frédéric Bierry a acclamé les chefs étoilés : "Vous êtes l'art à la française!"

Par écran interposé, le président de la République Emmanuel Macron s'est adressé au public de la salle Erasme : "Au cœur de nos terroirs, vous alimentez non seulement les Français mais notre vitalité économique." L'Alsace, "pays du kouglof, du coq au Riesling et du schiffala" a aussi été particulièrement saluée par le président.

Après la Charente, le guide Michelin voyage une nouvelle fois

C’est en 2022 que la cérémonie a pour la première fois quitté Paris pour la province. Le 22 mars, elle s’est tenue à Cognac, dans le département de la Charente. Une cérémonie marquée par l’attribution directe de trois étoiles au chef Arnaud Donckele pour son restaurant Plénitude à Paris.

Le palmarès 2022 a également vu la Villa Madie, à Cassis (Bouches-du-Rhône) obtenir sa troisième étoile. Six établissements sont devenus doublement étoilés et 41 autres ont obtenu leur première étoile au guide Michelin.

L'Alsace, terre de gastronomie

Le 30 août 2022, le célèbre guide rouge a annoncé que la cérémonie des Etoiles 2023 se tiendra à Strasbourg. Le directeur international des Guides Michelin Gwendal Poullennec expliquait alors ce choix : "Nous allons accueillir non seulement des chefs de toute la France, mais des chefs venus de partout en Europe. L'Alsace est évidemment une région qui brille par sa gastronomie en France, en Europe et dans le monde."

On comptait avant la cérémonie 33 restaurants étoilés en Alsace, répartis entre le Bas-Rhin et le Haut-Rhin. Si aucun établissement alsacien n’avait été distingué à Cognac, cinq avaient été récompensés d’une étoile supplémentaire en 2021.

L'espoir Olivier Nasti

En Alsace, aucun restaurant n’est triplement étoilé depuis 2019 et la perte de la troisième étoile de l’Auberge de l’Ill située à Illhaeusern, une institution dans la région. Sept adresses possèdent deux étoiles : L’Auberge de l’Ill, la Villa René Lalique (Wingen-sur-Moder), l’Auberge du Cheval Blanc (Lembach), la Merise (Laubach), la Fourchette des Ducs (Obernai), JY’s (Colmar) et La table d’Olivier Nasti (Kaysersberg).

Les attentes étaient d’ailleurs très fortes autour du chef Olivier Nasti, 56 ans. Certains voyaient dans le choix de délocaliser la cérémonie à Strasbourg un signe que son restaurant de Kaysersberg obtiendrait une troisième étoile. En novembre 2022, le meilleur ouvrier de France 2007 a été élu cuisinier de l'année par le guide gastronomique Gault et Millau.

Deux grands perdent leur troisième étoile

Dans les jours qui ont précédé cette 114e sélection, deux annonces ont marqué le monde de la gastronomie. Deux chefs de renom ont perdu leur troisième étoile, à savoir Guy Savoy et Christopher Coutanceau. Le premier détenait ses trois macarons depuis 2002 dans son restaurant à la Monnaie de Paris. Le second se voit rétrogradé par le guide Michelin trois ans seulement après avoir vu son établissement de La Rochelle sacré.

Si la cérémonie s'est tenue ce lundi 6 mars, les chefs sont arrivés la veille à Strasbourg et ont pu déguster des spécialités locales. Partout en Alsace, le grand public a pu avoir le même menu. Six dîners solidaires ont été organisés dans le territoire alsacien. Avec évidemment une choucroute comme plat de résistance.

Du beau monde à Strasbourg

Plus de 700 chefs étaient attendus au palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg. Les premiers ont franchi les portes du lieu peu après 9h. 1500 invités étaient également conviés à la cérémonie qui a démarré à 10h. Elle a été présentée par le directeur du guide Michelin Gwendal Poullennec.

À l'issue de la cérémonie, un cocktail s'est tenu au Palais de la Musique et des Congrès. Les chefs et invités ont pu déguster des produits préparés par des chefs locaux.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité