Une soirée toute en musique avec la Nuit du #studio3, mercredi 13 décembre à minuit

replay

La saison passée de #studio3 a été riche en nouveaux talents musicaux, c'est donc un cocktail détonant que l'on vous propose de siroter mercredi 13 décembre à 00h05, depuis l'Ephéméride de Besançon et sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté !

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Clémence Baverel s'est glissée derrière le bar de l'Ephéméride à Besançon pour vous préparer une sélection à la carte : un mélange spécial rock sous toutes ses formes, et un mix spécial 100% girl power.

On commence la soirée avec un zeste de pop sensible avec Ju'Lab, puis un soupçon de blues groovy avec Calvin & the lucky draw. On corse un peu la cadence ensuite, avec Wootz, les fines lames du rock stoner et Cutting Corners et leur rock garage bien énervé.

Pour suivre, place aux femmes ! Sur 1000 chansons diffusées dans les médias français en 2021, moins de 300 étaient chantées par des femmes... #studio3 tente d'inverser la tendance en vous proposant un mix 100% féminin.

Au programme, la gouaille incroyablement groove de Gervaise et la douceur du piano des mélodies de Marie-Alice Ottman. Et pour prouver que les femmes ne sont pas que tendresse et volupté, les cousines de Copycat sortent leurs griffes punk-folk et les hard-rockeuses Fallen Lillies lèvent le poing contre le patriarcat. Attention ça va chauffer !

Une émission pétillante à voir mercredi 13 décembre sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté, et dès à présent sur France.tv.

La Nuit du #studio3

une émission présentée par Clémence Baverel

cadreur : Grégory Adnot

son et mix : Vincent Grandemange

lumières : Azouz Chaa

montage : Marc Perroud