Elections législatives 2024 : quels sont les parlementaires qui se représentent (ou pas) en Provence-Alpes ?

Plus sur le thème :

L'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale après la victoire européenne du RN a pris les députés de court. Certains repartent en campagne, d'autres pas. On fait le point.

La victoire historique du Rassemblement national a fait l'effet d'une bombe dans les QG des partis. Après l'annonce des résultats des élections européennes dimanche soir, Emmanuel Macron a décidé de dissoudre l'Assemblée nationale. "Coup de poker" pour les uns, "pari risqué" pour d'autre... la stratégie du chef de l'Etat a surpris dans son propre camp comme dans l'opposition. Les élections législatives se dérouleront les 30 juin et 7 juillet. Les candidatures devront être déposées avant le dimanche 16 juin, à 18 heures. En Provence-Alpes, sur les 25 députés sortants, certains sont déjà repartis en campagne, d'autres ont annoncé qu'ils jettent l'éponge. France 3 Provence-Alpes fait le point sur les députent qui se représentent ou pas. 

Ceux qui se représentent 

Six député(e)s Renaissance : 

  • Claire Colomb-Pitollat 

La députée Renaissance des 7ᵉ et 8ᵉ arrondissement de Marseille a annoncé sur les réseaux sociaux qu'elle repart en campagne pour "faire barrage à l'extrême droite". 

  •  Didier Parakian 

Conseiller municipal de Marseille, engagé en politique en 2008, l'entrepreneur marseillais a endossé le costume de député REN de la 1ʳᵉ circonscription des Bouches-du-Rhône après la nomination de Sabrina Agresti-Roubache, dont il était le suppléant, au gouvernement en juillet 2023. Pour l'heure, l'élu n'a pas communiqué sur sa candidature.

  • Anne Laurence Petel 

La députée d'Aix-en-Provence est à nouveau candidate dans la 7ᵉ circonscription des Bouches-du-Rhône. L'élue a pris la décision de "repartir au combat, animée d'une détermination sans faille", a-t-elle expliqué dans sa déclaration de candidature publiée sur X.

  • Lionel Royer-Perreault 

Ancien maire LR des 9ᵉ et 10ᵉ arrondissement de Marseille, Lionel Royer-Perreault a été élu député de la 6ᵉ circonscription sous l'étiquette du parti présidentiel au printemps 2022. Pour l'heure, l'élu n'a pas communiqué sur sa candidature.

  • Jean-Marc Zulesi 

Elu depuis 2017 dans la 8ᵉ circonscription des Bouches-du-Rhône, le macroniste marseillais est candidat à sa réélection pour "battre les extrêmes et défendre les valeurs progressistes et humanistes".

  • Pascale Boyer 

Ex-PS, la députée sortante repart en campagne pour un troisième mandat sous les couleurs présidentielles, dans la première circonscription des Hautes-Alpes. 

Onze député(e)s RN :

Tous les députés sortants se représentent, c'est le mot d'ordre donné au Rassemblement national pour ces élections législatives anticipées. Le vice-président du Rassemblement national (RN) Sébastien Chenu a assuré sur BFMTV-RMC qu'il n'y aurait aucun accord avec Les Républicains ou avec Reconquête. 

  • Franck Allisio 

Le président du groupe RN Paca, élu dans la 12ᵉ circonscription des Bouches-du-Rhône depuis 2022 se représente comme l'ensemble des député(e)s sortant du parti de Marine Le Pen.  

  • Romain Baudry 

Ancien gendarme, gardien de prison puis policier, Romain Baudry a été élu à 33 ans dans la 15ᵉ circonscription des Bouches-du-Rhône le 21 juin 2022.

  • Joëlle Melin

Conseillère européenne depuis 2014, Joëlle Melin est élue dans la 9e circonscription des Bouches-du-Rhône depuis 2022.

  • Bénédicte Auzanot 

La députée RN sortante occupe le siège de la 2e circonscription du Vaucluse depuis juin 2022.

  • Hervé de Lépinau 

Membre du RN depuis 2014, Hervé de Lépinau représente le parti lepeniste à l'Assemblée depuis 2022 dans la 3ᵉ circonscription du Vaucluse.

  • José Gonsalez 

José Gonsalez a été élu pour la première fois en 2022 à l'Assemblée. Le doyen de l'hémicycle, âgé de 81 ans, n'a pas encore confirmé qu'il se représente pour ce nouveau scrutin. 

  • Gisèle Lelouis 

Conseillère municipale des 13ᵉ et 14ᵉ arrondissement, la Marseillaise a été élue députée de la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône à 70 ans en 2022.  

  • Catherine Jaouen 

Suppléante dans la 1ʳᵉ circonscription du Vaucluse, l'avocate avignonnaise s'est retrouvée propulsée dans l'hémicycle en juin 2023 après la démission de Joris Hébrard.

  • Marie-France Lorho

Entrée à l'Assemblée sous l'étique Ligue du Sud en 2017 après la démission de Jacques Bompard, la députée a rejoint le Rassemblement national en 2022, dans la 4ᵉ circonscription du Vaucluse. 

  • Christian Girard 

Conseiller régional, l'élu manosquin a été élu député de la 1ʳᵉ circonscription des Alpes-de-Haute-Provence en 2022.

  • Emmanuel Taché de la Pagerie 

Emmanuel Taché de la Pagerie a fait ses premiers pas au palais Bourbon, sous le drapeau RN en 2022. 

Quatre députés LFI :

  • Manuel Bompard 

Artisan de la Nupes, le coordinateur national de la France insoumise, qui a succédé à Jean-Luc Mélenchon dans la 4ᵉ circonscription des Bouches-du-Rhône en 2022, se représente et appelle à "l'unité de la gauche pour battre le RN". 

  • Hendrick Davi 

Le député de la 5ᵉ circonscription des Bouches-du-Rhône, élu en 2022, portera les couleurs de son parti "pour la grande bataille qui s'annonce". "La seule solution, c'est un front populaire, dans la clarté sur le programme de la Nupes", annonce-t-il sur X. 

  • Sébastien Delogu 

Sur X, le député insoumis élu en 2022 a, lui aussi, confirmé qu'il repart "en bataille électorale dès jeudi".

  • Léo Walter 

Référent départemental de LFI, l'élu des Alpes-de-haute-Provence a confirmé à France 3 Provence-Alpes qu'il repart en course pour un deuxième mandat. 

Un député PCF :

  • Pierre Dharréville 

Elu depuis 2017, le député de Martigues part pour une nouvelle bataille dans la 13ᵉ circonscription des Bouches-du-Rhône.

Un député Modem :

  • Mohamed Laquilha

Le député Modem d'Aix-en-Provence se représente dans la 11ᵉ circonscription des Bouches-du-Rhône. Sur son profil de candidat mis à jour sur X, il annonce : "je repartirai en campagne dès demain pour défendre nos valeurs démocrates et continuer à œuvrer pour l'avenir de notre pays au sein de l'Europe".

Ceux qui ne se représentent pas 

Deux députés Renaissance :

  • Joël Giraud 

Fin de partie pour Joël Giraud, député des Hautes-Alpes (2e circonscription) depuis 2002 d'abord sous l'étiquette radical puis Renaissance. Après la victoire du RN dimanche et l'annonce de la dissolution, l'ancien maire de l'Argentière-la-Bessée a annoncé qu'il arrêtait la politique

  • Jean-François Lovisolo

Seul député non RN du Vaucluse, le parlementaire sortant de la 5ᵉ circonscription ne se représente pas. L'ancien maire de la Tour d'Aigues a expliqué sur France Bleu Vaucluse qu'il souhaitait "revenir aux élections locales dans (sa) commune".

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité