Départementales : ce qu'il faut savoir sur la Collectivité européenne d'Alsace (CEA), fusion du Bas-Rhin et Haut-Rhin

Les premières élections pour désigner les représentantes et représentants de la nouvelle Collectivité européenne d'Alsace (CEA) ont lieu les 20 et 27 juin. L'occasion de rappeler les informations à connaître sur le plus récent des départements français.

L'hôtel du département, au coeur de la Petite France à Strasbourg : siège du département du Bas-Rhin puis (provisoirement) de la CEA.
L'hôtel du département, au coeur de la Petite France à Strasbourg : siège du département du Bas-Rhin puis (provisoirement) de la CEA. © Vincent Ballester, France Télévisions

Cette fois, ça y est. Il est temps pour la nouvelle Collectivité européenne d'Alsace (CEA) d'élire ses conseillères et conseillers. Ce sera chose faite à l'issue du dimanche 20 et 27 juin 2021, date des élections départementales.

Les départements possèdent diverses compétences : gestion des collèges, entretien de la voirie, financement de médiathèques et de musées... Sans oublier la distribution de certaines allocations - on a beaucoup parlé du Revenu de solidarité active (RSA) dans l'ancien Haut-Rhin - et les pompiers. La CEA gère aussi le tourisme, ce qui a trait au bilinguisme et aux affaires transfrontalières, ainsi que l'autoroute.

La Collectivité européenne d'Alsace (cf. carte ci-après) bénéficie des compétences élargies mentionnées précédemment. Elle a toutefois vocation à demeurer au sein du Grand Est.
 

 

Le département en chiffres (source Insee)

Selon le recensement de 2018, sept communes des 800 communes alsaciennes sont peuplées par plus de 20.000 habitantes et habitants (chiffres tronqués au millier) :


Pour l'anecdote, Blancherupt est le village le moins peuplé de la CEA, avec seulement 36 âmes en 2018.
 

Une vue aérienne du petit village de Blancherupt. L'église se trouve au fond à gauche.
Une vue aérienne du petit village de Blancherupt. L'église se trouve au fond à gauche. © Jean-Olivier Weber, Visual Photographie


La population totale alsacienne atteignait 1.898.000 en 2018, soit 2.8% des 68 millions de Françaises et de Français. Le taux de pauvreté atteignait 13.3% en 2018 (14.8 au niveau national), et 9.7% de la population était au chômage en 2017 (9.4 au niveau national).

En 2017, 25.9% de la population âgée de plus de 15 ans était célibataire (contre 40.9 au niveau national, chiffre plus élevé car incluant le concubinage et le divorce). 
 

Un territoire riche en infrastructures

La CEA partage la moitié de ses frontières avec l'Allemagne et la Suisse. Le Rhin et le grand canal d'Alsace irriguent son commerce et son industrie. Parmi les infrastructures majeures, on retrouve le port autonome situé à Lauterbourg, le port aux pétroles de Strasbourg, et les ports de Mulhouse-Rhin répartis aussi sur Huningue et Ottmarsheim. 

L'autoroute A35 (gratuite) et les lignes de chemin de fer reliant Lauterbourg à Saint-Louis (toutes deux transfrontalières) constituent la colonne vertébrale de la CEA. Strasbourg est reliée à la capitale Paris en 2h30 par une ligne à grande vitesse (TGV). À noter aussi, l'Euroairport de Bâle-Mulhouse, seule structure du genre à être binationale dans le monde.
 

L'usine hydro-électrique de Rhinau.
L'usine hydro-électrique de Rhinau. © Vincent Ballester, France 3 Alsace


Jusqu'en 2020, Fessenheim était nationalement reconnue pour sa production d'électricité (12 Térawatt par heure). Des barrages sur le Rhin permettent de produire du courant. Il était prévu de recourir à l'énergie géothermique (et au passage d'accéder aux vastes gisements de lithium du sous-sol alsacien), mais les nombreux tremblements de terre à Reichstett, Bischheim, Schiltigheim, La Wantzenau et Strasbourg ont changé la donne.
 

Les atouts économiques

LA CEA regorge de pépites : 

Molsheim, véritable "poule aux oeufs d'or", a la particularité de concentrer ces trois secteurs économiques. Le secteur agroalimentaire est également bien représenté avec l'usine Mars à Haguenau, la sucrerie d'Erstein, et le site de Roquette à Benheim. Et pour l'ameublement, il y a le siège et l'usine du groupe Schmidt à Lièpvre. Plusieurs entreprises disposent d'un siège à Strasbourg : Adidas, le Crédit mutuel, Puma...
 

Le nouveau siège (en construction) de Puma, mitoyen de l'hôtel Marriott au coeur du nouveau quartier Archipel à Strasbourg.
Le nouveau siège (en construction) de Puma, mitoyen de l'hôtel Marriott au coeur du nouveau quartier Archipel à Strasbourg. © Vincent Ballester, France Télévisions


Il ne faut pas négliger l'impact de la viticulture, concentrée le long de la fameuse route des vins d'Alsace. Et bien sûr le tourisme, notamment transfrontalier...
 

Une terre de culture

La CEA n'est pas connue que pour son vin, même si les concerts organisés à l'occasion de la Foire aux vins (Fav) de Colmar attirent chaque année près de 300.000 personnes. L'édition 2019 du festival Décibulles en avait quant à elle rassemblé 28.000 environ.
 

La façade du Théâtre national de Strasbourg (TNS), seul théâtre national se trouvant hors de Paris. Le bâtiment, classé à l'Unesco, abritait l'ex-parlement alsacien du temps de l'époque impériale.
La façade du Théâtre national de Strasbourg (TNS), seul théâtre national se trouvant hors de Paris. Le bâtiment, classé à l'Unesco, abritait l'ex-parlement alsacien du temps de l'époque impériale. © Vincent Ballester, France Télévisions


Le patrimoine est à l'honneur : la citadelle de Neuf-Brisach, édifiée par Vauban, ou le quartier strasbourgeois de la Neustadt (avec la Grande-Île) sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Les 80.000 hectares de forêts des Vosges du nord et du Pfälzerwald sont labellisés réserve mondiale de biosphère. Et l'on vient de loin pour consulter les précieux manuscrits et ouvrages de la Bibliothèque humaniste de Sélestat.

On trouve aussi l'unique théâtre national se trouvant en dehors de Paris : le Théâtre national de Strasbourg (TNS). Et l'Opéra national du Rhin (ONR) est l'un des cinq opéras nationaux en région. Ses représentations sont données à Mulhouse, Colmar, et Strasbourg...
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections départementales 2021 élections économie