Lozère : avec la crise du prix du lait, les troupeaux se mettent au bio ou disparaissent