En direct Notre-Dame-des-Landes

DIRECT. La Zad de Notre-Dame-des-Landes - évacuation et destructions

L'opération d'expulsion des opposants illégaux de la Zad a été lancée ce lundi 9 avril à 3 heures du matin. Elle mobilise 25 escadrons de gendarmes mobiles, soit 2 500 militaires. Ce dispositif prévoit d'expulser tous les zadistes n'ayant pas régularisé leur situation, en déclarant, par exemple, de nouveaux projets agricoles individuels. La quasi totalité des 250 zadistes n'auraient pas fait cette démarche, préférant une gestion collective du territoire et la possibilité de mener des projets non agricoles.

11:04

LES DERNIÈRES INFOS - Mis à jour le 09/04/2018 à 17:45

    Merci d'avoir suivi ce Live, les équipes de France 3 Pays de la Loire restent mobilisées sur le dossier de Notre-Dame-des-Landes. 

    Notre-Dame-des-Landes - France 3 Pays de la Loire

    Le suivi au quotidien du projet abandonné de l'aéroport du Grand-Ouest - France 3 Pays de la Loire

    Expulsion terminée aux "100 Noms"

    Les opposants ont été repoussés dans un champ voisin, selon Eléonore Duplay, l'une de nos journalistes sur zone.

    NDDL, évacuation les 100 Noms, France 3
    Evacuation sur le site des 100 Noms à Notre-Dame-des-Landes - Eléonore Duplay - France 3 Pays de la Loire

    Le point sur la situation

    Ce midi, un huissier s'est rendu en compagnie des forces de l'ordre sur le site des "100 Noms". Sur ce site, les occupants estiment avoir fait des démarches en bonne et dûe forme pour régulariser leur situation. Ils y cultivent un potager, élèvent 80 moutons ainsi que des ânes.
    "S'ils détruisent ce lieu, ça veut dire qu'ils écraseront tout", s'est inquiété Marcel Thébault à propos de l'évacuation aux "100 Noms".

    "Sept squats étaient à démanteler, trois sont en train de l'être", précisait en fin de matinée Nicole Klein, la préfète de Loire-Atlantique. Six personnes, se trouvant dans l'un des squats, ont été expulsés.
    Un zadiste a été interpellé pour jets de cocktail molotov. Il a été placé en garde à vue à Saint-Nazaire.
    Un gendarme a été blessé à l'oeil par un tir de fusée de détresse. Il est sorti du CHU de nantes où il avait été hospitalisé.

    "Une opération d'ordre public a débuté vers 3 heures ce matin sur la Zad", les évacuations ont démarré à 6 heures.

    "La Zad survivra, les 100 Noms resteront"

    Face aux forces de l'ordre venues expulser les occupants du lieu-dit les "100 Noms", les zadistes opposent de la résistance. 

    "La Zad n’est pas expulsable"

    Stéphane Vallée, l'un des avocats des zadistes, dénonçait il y une quinzaine de jours "l'illégalité du projet d’expulsion qui ne repose à ce jour sur aucune définition juridique"

    "S'ils détruisent ce lieu, ils écraseront tout"

    "S'ils détruisent ce lieu, ça veut dire qu'ils écraseront tout", l'inquiétude de Marcel Thébault à propos de l'évacuation aux "100 Noms". L'un des agriculteurs historiques de la Zad s'est confié à l'une de nos journalistes sur place, Eléonore Duplay. 
    En janvier dernier, France 2 avait fait le portrait de Marcel et de son épouse Sylvie.

    "Je trouve que c'est de la folie"

    Une habitante de Vigneux-de-Bretagne, commune proche de Notre-Dame-des-Landes, s'énerve à propos du dispositif mis en place sur la Zad

    Evacuation aux "100 Noms"

    Les forces de l'ordre sont en train d'évacuer les occupants des "100 Noms"

    Tensions aux "100 Noms"

    Au lieu-dit "Les 100 noms", les occupants estiment avoir fait des démarches en bonne et dûe forme pour régulariser leur situation. Sur site, ils cultivent un potager, élèvent 80 moutons ainsi que des ânes.
    L'huissier leur a donné 10 minutes pour évacuer les lieux.

    Des banderoles dans le bourg de Notre-Dame-des-Landes

    Des zadistes installent des banderoles autour de la maire de Notre-Dame-des-Landes.

    NDDL, banderoles mairie Notre-Dame-des-Landes, France 3
    Des zadistes installent des banderoles autour de la maire de Notre-Dame-des-Landes - Christophe François - France 3 Pays de la Loire

    L’huissier arrive au lieu dit les "100 noms"

    Il refuse de produire l’ordonnance sur requête. Selon Eléonore Duplay, notre journaliste sur place, les habitants ont signifié qu’ils vivaient là depuis 5 ans, que le courrier passait, et qu’ils n’avaient rien reçu.

    NDDL, évacuation les 100 Noms, France 3
    L'huissier arrive au lieu-dit Les 100 noms sur la Zad - Eléonore Duplay - France 3 Pays de la Loire

    "On espère que le dialogue va se poursuivre"

    "La préfecture a tendu la main en disant que les habitants pouvaient signer des conventions d'occupation précaire, qui donnent le temps de voir qui sont les propriétaires demain des terrains, donc on espère que la discussion va se poursuivre." - Françoise Verchère, Cedpa, collectif d'élus opposés au projet d'aéroport du grand ouest à Notre-Dame-des-Landes.

    La réaction de Julien Durand, le porte-parole de l'Acipa

    "La raison d'être de l'Acipa c'était l'arrêt du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, il est là. Aujourd'hui, il faut passer à une reconstruction, à une vie au quotidien sur la zone. Il faut du temps..."

    La préfète quitte Notre-Dame-des-Landes

    Nicole Klein a annoncé un nouveau point sur la situation à 17 heures à la préfecture de Nantes. C'est devant cette même préfecture qu'un rassemblement de soutien aux occupants de la Zad est prévu à partir de 18 heures.

    La tour du Lama Fâché à terre

    Les tractopelles ont détruit la tour du Lama Fâché. 

    "Expulsion et démolition"

    "On va continuer cet après-midi, et aussi demain. Le mode ne change pas : expulsion et démolition" - Nicole Klein préfète de Loire-Atlantique

    La situation en quelques chiffres

    Selon la préfète de Loire-Atlantique, "sept squatts étaient à démanteler, trois sont en train de l'être". Six personnes, se trouvant dans l'un des squatts, ont été expulsés.
    Un zadiste a été interpellé pour jets de cocktail molotov. Il a été placé en garde à vue à Saint-Nazaire. 
    Un gendarme a été blessé à l'oeil par un tir de fusée de détresse. Il est sorti du CHU de nantes où il avait été hospitalisé.

    A propos de la RD281

    "La RD 281 est libre de tout obstacle", annonce Nicole Klein. Sur place, notre journaliste Eléonore Duplay annonce que des pelleteuses sont en train de détruire le mirador en bordure de la route.

  • Afficher les messages précédents

Le reste de l'actualité