A Montpellier, le nettoyage de la fac de lettres a commencé