En direct Blocages des agriculteurs en Bretagne

Revivez le mercredi noir sur les routes bretonnes

La FRSEA et les Jeunes Agriculteurs avaient promis un mercredi noir sur les routes bretonnes. Opération réussie avec tous les principaux axes de circulation bloqués à un ou plusieurs endroits par les tracteurs et feux de paille et de pneus. Il y a eu jusqu'à 26 points de blocage ou opérations escargots simultanément sur la région. Des barrages seront maintenus ce mercredi soir, d'autres seront libérés et réinvestis jeudi matin. Face à la crise qui secoue l'élevage français, les syndicats demandent au gouvernement des mesures rapides sur l’étiquetage de l’origine des produits frais et transformés, la suppression des distorsions de concurrence sociales, fiscales et environnementales avec les autres pays européens et une meilleure répartition des marges entre les acteurs des filières.

11:04

LES DERNIÈRES INFOS - Mis à jour le 27/01/2016 à 19:20

    Tout au long de la journée, les automobilistes ont du prendre leur mal en patience. Plus de 250 km de ralentissements cumulés sur la région en fin d'après-midi

    Lieu : Hillion (22) / Reportage : F. Leroy - M. Thiebaut

    Ambiance au blocage d'Arzal

    Une centaine de tracteurs ont convergé sur la RN 165 à hauteur d'Arzal pour une première journée de blocage. Ils resteront cette nuit, et peut-être plusieurs jours car pour certains d'entre eux, c'est la mobilisation "de la dernière chance".

    “"On ferait mieux d'être chez nous, on a plein de travail en retard, mais on n'a pas le choix. Il faut que le gouvernement nous écoute", assène Jean-Marc Lohier, producteur de lait à Lanvellec (Côtes-d'Armor). "Les aides annoncéesmardi par Stéphane Le Foll, ce sont des rustines. On n'en veut pas, on veut du prix, un prix de vente correct pour notre lait et nos cochons." ”

    Un producteur de lait mobilisé depuis ce mercredi matin sur le blocage de la RN12 à Plounévez-Moëdec

    Alors que des tracteurs quittent certains points de blocage, d'autres barrages vont être maintenus toute la nuit, comme celui de Quimperlé.

    Xavier beulin: "je suis très en colère"

    Le président de la FNSEA en marge de la conférence de presse, ce mercredi 27 janvier.

    Le président de la FNSEA en marge de la conférence de presse, ce mercredi 27 janvier.

    le blocus des routes de Bretagne continuera demain jeudi

    Le président de la FRSEA Bretagne, Thierry Coué, nous l'a confirmé: le blocage des routes de Bretagne continuera demain jeudi. On ne sait pas par contre si les agriculteurs mobilisés ce mercredi dans les quelques 26 points de blocage passeront la nuit sur place. 

    Une réunion sous l'égide de la préfecture de Bretagne se tiendra également ce jeudi, avec la région Bretagne et des organisations syndicales, mais la FRSEA a indiqué qu'elle n'y participerait pas.

    133 kilomètres de forts ralentissements en Bretagne

    La carte du trafic de Mappy indique 133 kilomètres de forts ralentissements en Bretagne, dus à 26 points de blocages recensés sur les grands axes de circulation. ce chiffre monte à 210 kilomètres.

    carte mappy ralentissements

    “Le blocus continue demain”

    Thierry Coué, président de la FRSEA Bretagne

    Tous les axes principaux de Bretagne sont coupés selon un point de Bison Futé à 15h

    Département des Côtes d’Armor (Déviations locales en place)
    - RN12 à Plounévez-Moëdec - Echangeur « la Vieille côte » : axe coupé dans les deux sens. Environ 40 ensembles agricoles (tracteurs+remorques) et de 40 manifestants. 
    - RN12 à Tramain : axe coupé dans les deux sens. 
    - RN12 à Saint Jouan de L’isle : axe coupé dans les deux sens. 
    - RN12 à Guingamp : axe coupé dans les deux sens. Environ 7 tracteurs. 
    - RN164 à Trémorel : axe coupé dans les deux sens. Environ 14 tracteurs. 
    - D787 à Callac : blocage dans les deux sens. Environ 11 tracteurs. 

    Département du Morbihan (Déviations locales en place)
    - RN165 à Arzal : axe coupé dans les deux sens. Environ 60 tracteurs. 
    - RN165 à Auray : axe coupé dans les deux sens. Environ 15 tracteurs. 
    - RN24 à Baud : axe coupé dans les deux sens. Environ 22 tracteurs. 
    - RN24 à Ploermel : axe coupé dans les deux sens. Environ 20 tracteurs. 
    - RD769 à Cléguer : axe coupé dans les deux sens. Environ 35 tracteurs. 

    Département du Finistère (Déviations locales en place)
    - RN12 à Saint-Thonan – Echangeur de ST Eloi : axe coupé dans les deux sens. Environ 55 tracteurs.
    - RN12 à Gouesnou – Echangeur de Kervao Brest : axe coupé dans les deux sens. Environ 100 tracteurs. 
    - RN12 à Morlaix : environ 17 tracteurs en opération escargot en direction du centre-ville de Morlaix
    - RN165 à Quimperlé – Echangeur de Kervidanou : axe coupé dans les deux sens. Environ 30 tracteurs.

    Département d’Ille et Vilaine (Déviations locales en place)
    - RN137 à Bain de Bretagne : axe coupé dans les deux sens. 
    - RN176 à Dol de Bretagne : axe coupé dans les deux sens. Environ 30 tracteurs. 
    - RN24 à Bréal sous Monfort : axe coupé dans le sens Rennes- Lorient
    - RN157 à Etrelles : axe coupé dans les deux sens
    - A84 à Saint Etienne en Coglès : axe coupé dans les deux sens
    - RN12 Pleumeleuc : axe coupé dans les deux sens. 

    “On préférerait être sur nos exploitations et vivre de notre métier. C’est vrai qu’on perturbe. Mais regardez hier les chauffeurs de taxis, ils ont obtenu un rendez-vous avec Manuel Valls et des avancées en une demi-journée.”

    Franck Guehennec, Président de la FDSEA du Mobihan

    L'interview de Franck Guéhénnes, FDSEA du Morbihan

    "Nous faisons des campagnes de promotions de nos produits dans la grande distribution, il faut aujourd’hui que cette valeur revienne dans nos exploitations. C’est une question de partage des richesses"

    L'interview de Franck Guehennec, Président de la FDSEA du Mobihan

    Une table ronde avec des sièges vides

    La table ronde organisée sous l’égide du préfet de la région Bretagne, Patrick Strodza, ne fera pas le plein. En tout cas le plein de promesses.

    La FRSEA a une nouvelle fois demandé à Stéphane le Foll de « prendre ses responsabilités ». « Pourquoi est-ce que le gouvernement ne réussit pas à protéger et valoriser son agriculture, alors que les autres pays européens ont, eux, trouvé des solutions ? » se demande le syndicat  majoritaire dans un communiqué.

    Mais ni Thierry Coué, le président de la FRSEA Bretagne, ni Stéphane Le Foll, n’auront l’occasion d’en discuter.

    "Nous avons pris la décision de ne pas aller à la réunion en préfecture, car, aujourd'hui, on veut une stratégie pour nos filières. La mobilisation très forte va continuer, il nous faut des réponses et une visibilité", a-t-il déclaré.

    Stéphane le Foll a également confirmé qu’il ne serait pas là.

    Loig Chesnais Girard, premier vice-président, et Ollivier Allain, le vice-président chargé de l’agriculture pour la région Bretagne, la Chambre d’Agriculture, et le reste des organisations syndicales, seront eux présents.

    Thierry Coué FRSEA Bretagne_AFP
    Thierry Coué, président de la FRSEA Bretagne, en avril 2014 - JACQUES DEMARTHON / AFP

    Les déviations mises en place par rapport aux blocages en Ille-et-Vilaine

    Sur le barrage de l'A84 à Saint Etienne-en-Coglès, blocage dans les deux sens :
    - Dans les deux sens :
    Prendre sortie à l'échangeur 31, direction Poiley par la RD15 puis prendre la RD798 direction Fougères puis la RD706 puis la RN12 (Barreau de Fougères) et retour sur l'A84 à l'échangeur de Saint-Sauveur-des-Landes.
    - Dans le sens Paris vers Rennes :
    A la Gravelle, prendre la RD857 vers Vitré, puis la rocade de Vitré, suivie de la RD777 vers Louvigné- de-Bais et reprendre la N157 (échangeur N157/RD777)

    Sur le blocage de la RN137 à Bain de Bretagne :
    - Dans le sens Nantes vers Rennes :
    Prendre la sortie à Derval, puis la RD775 vers Chateaubriand, puis la RD178 vers Martigné-Ferchaud et la RD94 et RD41 vers Janzé/Rennes.
    - Dans le sens Rennes vers Nantes :
    Prendre la sortie à Crevin, puis la RD48 vers Janzé, puis la RD163 vers Chateaubriand, et la RD775 vers Nozay.

    Sur la RN24 à Bréal sous Montfort :
    Sous réserve de non manifestation sur cette portion de RD177, dans les deux sens :
    Prendre la RD288, puis la RD34, puis la RD177 puis la RD776 et la RD38 vers Plélan.

    Sur le barrage de la RN12 à Bédée :
    - Dans le sens Rennes vers Saint-Brieuc : 
    Prendre la sortie à Saint-Gilles, puis la RD21 vers Romillé, puis RD28 vers Montauban et la RN12 à Bédée
    Dans le sens Saint-Brieuc vers Rennes :
    Prendre la sortie à Montauban par le nouveau contournement (La hucherais), puis la RD125 vers Montfort puis Breteil, et la RD288.

    Tracteurs sur la RN157 à 14h
    Les tracteurs bloquent la 4 voies RN157 dans le sens Rennes-Paris peu avant 14h - F. Gaultier

    13 barrages sur les routes bretonnes

    Il y a 13 barrages en cours sur les routes bretonnes.

    4 dans les côtes d'Armor: 2 sur la RN12, 1 sur la D787 à Callac, sur la RN 164 à Trémorel.
    5 dans le Morbihan: 2 sur la RN , 1 sur la RN 24, un sur la D 769
    3 dans le Finistère: 2 sur la RN 12, 1 sur la RN 
    1 en Ille-et-Vilaine, sur la N 176 à hauteur de Dol de Bretagne

    Dans le Finistère, trois points de blocage recensés par la préfecture

    Près de 100 tracteurs bloquent la RN12 à Saint-Eloi.

    A Quimperlé, sur la RN165, blocage de l'échangeur de Kergostiou. Il est conseillé de sortir à Kerfleury.

    La D786 est  bloquée à Morlaix.

  • Afficher les messages précédents

Le reste de l'actualité