En direct Manifestations agricoles en Bretagne

Retour sur un jeudi noir sur les routes en Bretagne

Cette journée de jeudi n'a pas été aussi noire que celle de mercredi sur les routes bretonnes, mais les agriculteurs n'ont rien lâché. Ils ont multiplié les barrages sur tous les grands axes routiers de la région, obligeant les automobilistes à emprunter les multiples déviations mises en place. Dans l'après-midi, une table ronde sur la crise agricole prévue en préfecture de région à Rennes a été annulé faute de représentants du monde agricole qui avaient décidé de boycotter la réunion. En milieu d'après-midi, les blocages ont commencé à être levés, d'abord en Ille-et-Vilaine puis dans les autres départements. Rappelons que les syndicats demandent au gouvernement des mesures rapides sur l’étiquetage de l’origine des produits frais et transformés et la suppression des distorsions de concurrence sociales, fiscales et environnementales avec les autres pays européens.

11:04

LES DERNIÈRES INFOS - Mis à jour le 28/01/2016 à 19:45

    Retrouvez l'état de la circulation en temps réel sur cette carte interactive

    La levée des barrages se fait progressivement d'ici la fin de soirée, laissant les agriculteurs déçus et désabusés

    Antonin Billet, journaliste France 3 Bretagne - Frédéric Georges, syndicat des Jeunes Agriculteurs 35 - Frédéric Chevalier, syndicat FDSEA 35 / Reportage : A. Billet - S. Ruault

    La FDSEA 29 et les JA 29 annoncent que les agriculteurs se rendront chez leurs députés ce samedi

    "Hier et aujourd’hui encore, plus de 3 000 agriculteurs bretons avec 1 000 tracteurs ont alerté par leurs actions, une fois de plus, le gouvernement et les responsables politiques sur la situation dramatique de l’ensemble des productions agricoles et de nombreuses exploitations. Il est urgentissime que le gouvernement entende et surtout agisse ! " explique dans un communiqué la FDSEA 29 et les JA 29. 

    "Face à nos demandes, l’Etat nous propose toujours et encore des aides. Ce ne sont pas des aides qui sauveront notre agriculture et nos territoires. Les agriculteurs Finistériens souhaitent tout simplement vivre de leur métier, de leur passion ! " rappelle le communiqué.

    Les agriculteurs iront ce samedi 30 janvier à la rencontre de leurs députés "pour demander des comptes" et "rappeler les revendications relevant des compétences des parlementaires et du gouvernement". 

    Le communiqué se termine en précisant que la pression sera maintenue la semaine prochaine auprès du gouvernement et des élus politiques "avec la volonté de gêner le moins possible nos concitoyens".

    Retrouvez l'échange entre le préfet de région et le président de la FDSEA 35 devant la grille de la préfecture de région

    Prenant acte du boycott de la réunion par la FNSEA, la Chambre d'agriculture et l'Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne (UGPVB), Patrick Strzoda, préfet de la région Bretagne, a annoncé devant la presse qu'il proposerait la semaine prochaine une nouvelle date pour cette réunion.

    "Nous n'allons pas nous satisfaire de ce boycott, notre porte reste ouverte", a-t-il déclaré, alors que seules la Coordination rurale et la Confédération paysanne
    étaient venues au rendez-vous à la préfecture de région. Après avoir reconnu "la détresse" des agriculteurs, le préfet a dénoncé les manifestations engagées depuis la semaine dernière par les éleveurs. "Ces manifestations ne peuvent pas se poursuivre, parce que cette spirale de désordre et de violence perturbe considérablement la vie quotidienne de nos concitoyens" et "pénalise l'activité économique", a-t-il lancé. "Elles ont aussi un coût" pour la collectivité, en raison des dégâts causés, tels que "démontage de glissières de sécurité, feux de pneus et palettes", a souligné le préfet.
    "Notre porte est ouverte à tout moment, pendant le week-end, la semaine prochaine", a réitéré le représentant de l'Etat, tentant même, en vain, de convaincre Loïc Guines, le président de la FDSEA Ille-et-Vilaine, de participer sur-le-champ à une réunion.

    Préfet : Patrick Strzoda, préfet région Bretagne FDSEA : Loïc Guines, président de la FDSEA 35 / Reportage ;: A. Billet - S. Ruault

    Les premiers barrages sont levés en Ille-et-Vilaine.

    A84 - Saint Etienne en Coglès (35) : situation inchangée : blocage toujours en cours.

    RN 157 Etrelles (35) - ZA de Piquet : le blocage est levé mais la chaussée doit être nettoyée. Réouverture des voies à la circulation en début de nuit.

    RN24 - Bréal sous Montfort (35) : blocage est levé mais la chaussée doit être nettoyée.

    RN137  Bain de Bretagne (35) : blocage est levé mais la chaussée doit être nettoyée.

    RN12 - Pleumeleuc (35) : situation inchangée : blocage toujours en cours 

    RD137 - Tinteniac (35) : situation inchangée : barrage filtrant toujours en cours  - levée prévue vers 18h

    RD137 – RN176 -  Miniac-Morvan (35) échangeur de la Chesnais : blocage est levé mais la chaussée doit être nettoyée 

    CD 777 - RD463 Piré sur Seiche (35) : le CD777 est remise en circulation mais barrage filtrant sur la RD463.

    Thierry Coué, président de la FRSEA Bretagne, était l'invité du 12/13 Bretagne

    Interviewé, ce jeudi dans le 12/13 de France 3 Bretagne par Eric Pinault, le président de la FRSEA Bretagne explique notamment pour quelles raisons son syndicat a décidé de ne pas participer à la table ronde organisée en préfecture de région, à Rennes. Ce boycott, ainsi que les barrages qui se poursuivent un peu partout en Bretagne, a conduit au report sine die de la réunion.

    Interrogé en direct dans le 12/13 de France 3 Bretagne

    La FDSEA 35 appelle à la levée des barrages à 18h

    suite à la table-ronde avortée, la FDSEA d'Ille-et-Vilaine appelle à la levée des barrages sur le département pour 18h. Pas d'actions prévues durant le week-end mais une reprise du mouvement lundi. Plus de blocage des routes mais des actions menées vers les administrations. 

    Alors que devait se tenir la réunion sur la crise agricole en préfecture, les agriculteurs ont manifesté leur présence avec leurs tracteurs

    La table-ronde a été annulée, suite aux absences de syndicats agricole. Après sa conférence de presse, le préfet est venu rencontrer les agriculteurs présents pour leur signifier qu'il était prêt à les réunir dès qu'ils le voudraient.

    La table ronde en préfecture a été annulée sine die

    A Saint-René près d'Hillion dans les Côtes-d'Armor, les agriculteurs ont dressé un barrage filtrant

    Depuis le milieu de la matinée, sur la RN12, les voitures passent en file indienne sur une voie dans les deux sens à Saint-René. Les agriculteurs ont dressé des chicanes avec leurs tracteurs, obligeant les voitures à ralentir avant de pouvoir continuer leur route.

    Barrage filtrant ce jeudi à Saint-René sur la RN12
    Barrage filtrant ce jeudi à Saint-René sur la RN12 - F. Leroy

    Le point sur les barrages et axes coupés pour travaux de remise en état

    MANIFESTATIONS AGRICOLES
    Département du Morbihan (Déviations locales en place)

    - RN165 à Arzal : axe coupé dans les deux sens
    - RN165 à Hennebont, échangeur Locoyarn : axe coupé dans les deux sens
    - RN24 et RN166 à Ploërmel Echangeur de ST Antoine
    - RN24 coupée dans les deux sens. RN166 fermée dans le sens Vannes Ploërmel
    - RN24 à Locminé Echangeur de Kerabus : axe coupé dans les deux sens.

    Département d’Ille et Vilaine
    - RN24 à Bréal sous Monfort : axe coupé dans les deux sens
    - RN157 à Etrelles : axe coupé dans les deux sens
    - A84 à Saint Etienne en Coglès : axe coupé dans les deux sens

    Département des Côtes d’Armor
    - RN12 à St Jouan de L’isle : axe coupé dans les deux sens
    - RD767 à Lannion : axe coupé dans les deux sens
    - RD769 à Le Fouët : axe coupé dans les deux sens

    TRAVAUX SUITE MANIFESTATIONS (suivre déviations locales)
    Département des Côtes d’Armor
    - RN12 à Plounévez-Moëdec - Echangeur « la Vieille côte » : axe coupé dans les deux sens
    - RN12 à Saint René : voie de droite neutralisée dans les deux sens
    - RN12 à Guingamp : axe coupé dans les deux sens

    Département du Morbihan
    - RN24 à Ploermel : déviation locale en place de Lorient vers Rennes

    Département du Finistère
    - RN165 à Quimperlé, échangeur de Kervidanou : dans les deux sens de circulation

    Département d’Ille et Vilaine
    - RN12 Pleumeleuc : axe coupé dans les deux sens

    Rappel sur les mesures annoncées par le ministre de l'Agriculture mardi.

    Préfecture, conseil régional, éleveurs : une réunion de crise est programmée à 14h30 en préfecture de région à Rennes. Réunion à laquelle ne participera pas la FRSEA et le ministre de l'agriculture. Avant la tenue de cette table ronde, voici le rappel des mesures annoncées mardi par Stéphane Le Foll.

    Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt / Récit : S. Breton

    A Bréal-sur-Montfort (35), les agriculteurs sont restés toute la nuit sur le barrage. Ce matin, la question de l'impact de leur mouvement est au centre des discussions

    Bréal-sous-Montfort (35) - Cédric Henry, producteur de lait à Paimpont (35) FDSEA - Pierre-Yves Bougeard, producteur lait et volailles à Iffendic (35) / Reportage : A. Billet - S. Ruaux

    Le point sur les barrages et les déviations dans le Morbihan ce midi (source préfecture)

    Des blocages ou perturbations importantes du trafic routier sont en cours  sur les axes suivants, potentiellement dans les deux sens de circulation :
    - RN 24 à Locmine
    - RN 24 à Ploërmel
    - RN 165 à Hennebont
    - RN 165 à Arzal
    - RD 769 à Caudan

    Zones de blocage et déviations mises en place :
    - Le Faouët : blocage de la RD 769 et RD 790 : déviation en cours de mise en place
    - Caudan : blocage RD 769 et RD 26 dans les 2 sens : depuis RN 165 Gestel par échangeur Pen Mané, via Pont Scorff par RD 306, puis RD 26, RD 6, RD 222 Arzano, RD 22, D2 via Plouay et retour sur  RD 769.
    - Hennebont sens Vannes-Brest : depuis la RN 165 sortie Boulsapin (station service) via Branderion, puis RD 765 via centre Hennebont puis vers RN 165 par échangeur Touldouar.
    - Hennebont sens Brest-Vannes : depuis RN 165 sortie Lansevelin par RD 194 Pont du Bonhomme, puis RD 9 Merlevenez, puis RD 33 via Nostang vers Landévant, puis RN 165 par échangeur Mané Kraping.
    - Arzal  Corne du Cerf : la RN165 est bloquée dans les 2 sens. Déviation entre échangeur sortie Sainte-Julitte par RD 140 et RD 7 via Questembert puis RD 1 via Péaule et RD 774 Marzan, dans les 2 sens. Déviation entre échangeur Pontchâteau RD 773 et RD 164 vers Redon puis RD 775 via Questembert, puis RN 166 vers Vannes, dans les 2 sens
    - Ploërmel : RN 24 bloquée dans les deux sens - RN 166 libre. Déviation nord depuis RN 24 : sortie Plélan-le-grand, RD 724 Campénéac, vers Ploërmel puis RD 766E, D8E et RN 166, dans les 2 sens
    - Ploërmel - RN 24 déviation Sud : sortie Vannes sur RN 166 puis RD 112 et RD 776 jusqu'à Malestroit puis Guer par RN 776 et retour sur RN 24 par RD 773

    Carte perturbations Morbihan jeudi noir
    Préfecture Morbihan

    “On veut des mesures dans la durée plutôt que des pansements financiers. Des prix pour nos produits plutôt que des aides en euros.”

    Un agriculteur sur le barrage de Bréal-sur-Montfort (35)

    Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll annonce souhaite la mise en place d'un pacte de stabilité pour les agriculteurs

    Ce jeudi après-midi une table ronde régionale sur la crise agricole en préfecture à Rennes va réunir les principaux syndicats agricoles, sauf la FRSEA qui a annoncé son boycott. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, ne sera pas présent. Il est en visite au Sommet du végétal au Centre des Congrès de Reims. Interpellé par les agriculteurs sur place, il a parlé pour la première fois de l'idée d'un pacte de stabilité et "de la mise en place au niveau européen de mécanismes qui pourraient être correctifs", parce que selon le ministre, "si tout le monde part  ... et après on se retrouve avec un débouché qui n'est pas au rendez-vous, ça fait que la production revient et elle est là en excédent et elle pèse sur les prix"

    Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll est en visite ce jeudi matin à l'occasion du Sommet du végétal au Centre des Congrès de Reims. Dans un contexte de crise agricole les exploitants n'ont pas manqué de l'interpeller.

    Au barrage de Bréal-sur-Monfort sur la RN24, les agriculteurs vont tenir le blocus jusqu'à ce soir

    Toute la nuit, ils sont restés une vingtaine d'agriculteurs à bloquer la RN24 entre Rennes et Ploërmel au niveau de Bréal-sur-Montfort. Ce matin les 5 tracteurs présents sur place et les feux de pneus et de détritus continuaient de rendre l'accès à la 4 voies complètement impossible. Depuis le milieu de la matinée, ce groupe de manifestants était petit à petit relevé par des agriculteurs repartis la veille au soir dans leurs exploitations pour s'occuper de leurs animaux.

    Ils continuent de demander au gouvernement de baisser leurs charges et de revoir les normes de productions qui sont trop contraignantes et qui les rendent moins performant sur les prix par rapport à leur concurrents européens.

    Blocage de la RN24 à Bréal-sur-Monfort
    Blocage de la RN24 à Bréal-sur-Monfort, ce jeudi 28/01/2016 au matin - A. Billet

    Voici une carte interactive de la situation de la circulation sur les routes bretonnes

  • Afficher les messages précédents

Le reste de l'actualité