grand est
Choisir une région

Troyes : deux enfants meurent dans un incendie dans le quartier du Point du jour

L'incendie mortel a eu lieu dans cet immeuble du quartier du Point du jour à Troyes. / © Tiphaine Leroux/ France Télévisions
L'incendie mortel a eu lieu dans cet immeuble du quartier du Point du jour à Troyes. / © Tiphaine Leroux/ France Télévisions

Un incendie s'est déclaré dans un appartement du quartier du point du jour à Troyes. Deux enfants sont décédés.

Par Matthieu Mercier

Deux jeunes enfants de 4 et 6 ans sont morts à Troyes jeudi 6 octobre dans un violent incendie qui s’est déclaré aux alentours de 22h30 dans le quartier du Point du Jour. "C’est une abominable tragédie, impensable, pour l’ensemble de la Ville de Troyes", déclare le maire de Troyes, au matin du vendredi 7 octobre. Les causes de l'incendie ne sont pas encore connues. 7 personnes dont 4 enfants vivaient dans cet appartement. Les corps des deux jeunes enfants vont très prochainement faire l'objet d'une autopsie.

Le feu a eu lieu au 9ème et dernier étage de l'immeuble 3 rue de Darmstadt à Troyes, il a fait 10 blessés, trois sont hospitalisées leur pronostique vital ne serait pas engagé selon le Parquet."J’étais en train d’endormir mes enfants avec ma femme, on a entendu des cris, au départ on a pensé à une dispute". Nous expliquait ce matin un voisin habitant de l'immeuble, "Puis on a entendu « au feu, au feu ». Je suis monté, il y avait déjà beaucoup de fumée , des habitants quittaient l’immeuble. On a été plusieurs à essayer de faire sauter la porte, mais elle ne voulait pas bouger". A leur arrivée sur place, les pompiers n'y parviennent pas non plus et ont dû procéder aux évacations via la nacelle. "On a pu faire des évacuations par la nacelle, on a pu prendre en charge un autre jeune enfant qui a été sauvé". précise le Colonel Laurent Marty, Directeur départemental du SDIS de l'Aube"Les pompiers ont fait tout ce qu’il fallait, mais c’est une situation difficile pour nous. C’est un  bilan qui est extrêmement lourd." Selon plusieurs témoins sur place, le délai d’intervention des secours aurait été trop long, une information réfutée par les pompiers qui précise qu'une soixantaine de pompiers, vingt véhicules, une nacelle et 6 ambulances ont participé à l'intervention. Après évacuation de l’ensemble de l’immeuble, une trentaine d’habitants n’ont pu finalement regagner leur domicile et ont dû être relogés, les 8e et 9e étages n’étant plus praticables. 

Des élus de la mairie se sont rendus rapidement sur place, aux côtés du Préfet de l’Aube, et avec les services de la Ville pour accompagner les sinistrés et les blessés. Le maire de Troyes a tenu à "saluer les habitants qui sur place ont fait montre d’une immense solidarité et générosité envers leurs voisins touchés". La mairie annexe du quartier a été ouverte pour accueillir les habitants en demande de relogement pour la nuit. 

Incendie accidentel ou volontaire aucune piste n'est écarté par le parquet. 

Dans le même quartier, et la même rue, une femme était décédée dans un incendie en août 2021. La victime résidait rue de Darmstadt, au cinquième étage d'un immeuble. Le feu avait pris vers minuit dans la nuit du jeudi au vendredi 27 août. L’appartement avait été détruit mais les flammes n'avaient pas endommagé autres habitations. 

Sur le même sujet

Les + Lus